Prime carburant : tout savoir sur le montant, les conditions, la date… pour la toucher en 2024

Pouvez-vous prétendre à une prime carburant ? On vous dévoile dans cet article le montant, la date, les conditions…

Face aux difficultés de la vie et à l’inflation incessante, le gouvernement met en place de nombreux dispositifs pour améliorer le pouvoir d’achat des Français. Chaque année, des millions de familles bénéficient d’une prime carburant. Pour en profiter, il faut répondre à plusieurs critères.

Prime carburant 2024 : Qui bénéficie de cette aide financière ? #

Avant de savoir qui seront les bénéficiaires de cette prime carburant en 2024, il est préférable d’en connaître davantage sur cette indemnité. Cette allocation fait partie des nombreux coups de pouce de l’État pour les Français en difficulté financière. De plus, la hausse du prix du carburant se fait sentir et perturbe même le budget de certaines familles.

Face à tout cela, certains ménages n’arrivent plus à joindre les deux bouts. Et la réception d’une telle aide leur permet d’alléger leurs dépenses. Face à la forte inflation, le prix du carburant flambe. C’est pour cette raison que le gouvernement décide d’entrer en jeu.

À lire AAH : voici les 3 critères qui donnent droit à une forte hausse du montant de l’aide des seniors

Comme il l’a toujours promis, l’État est toujours présent pour les citoyens. Ainsi, les dirigeants ont élaboré de nombreuses aides financières. Ces dernières encadrent différents domaines. Rappelez-vous, le 24 septembre de l’année dernière, on avait planifié la mise en vigueur d’un nouveau dispositif carburant pour ce mois de janvier 2024.

Pour obtenir la prime carburant, il est impératif de répondre à certains critères à savoir être un travailleur indépendant ou un fonctionnaire. Les demandeurs d’emploi et les retraités ne sont pas parmi les bénéficiaires de cette indemnité.

Quels sont les critères d’éligibilité à cette indemnité ? #

Pour être bénéficiaire d’une prime carburant, il faut évidemment avoir une voiture. Face à la technologie et au souci majeur du bien-être de la planète, c’est important de rouler avec une voiture électrique rechargeable, hybride ou thermique pour se rendre au travail.

Le revenu fiscal est aussi un point indispensable pour devenir un bénéficiaire d’une prime carburant. Pour jouir de cette aide de l’État, il faut un revenu fiscal inférieur à 17 059 euros. Il est à rappeler que le revenu fiscal de référence (RFR) est celui à prendre en considération.

À lire Prime carburant 2024 : les conditions pour toucher cette aide de 100 € et date de versement

Combien s’élève cette prime carburant ? La somme est moins importante que l’année dernière, mais toute personne éligible à cette allocation recevra 100 euros. Selon les informations du gouvernement, ce montant représente une remise de 10 centimes par litre pour un an, pour un automobiliste qui fait 12 000 km/an.

Il est donc à préciser également que ce montant de la prime carburant est forfaitaire. Peu importe le RFR des bénéficiaires, ils recevront la même somme. L’État attribuera cette aide à titre personnel. Ce qui fait que plusieurs membres du foyer remplissant les conditions peuvent en profiter, à condition qu’ils aient chacun leur propre véhicule.

Prime carburant : Quelles sont les démarches à suivre ? #

Une prime carburant s’obtient en réponse à une demande de l’intéressé, disponible sur le site impots.gouv.fr. Pour cela, fournissez votre acte d’état civil, votre numéro fiscal, ainsi que les détails de votre véhicule tels que l’immatriculation et le numéro de la carte grise. Enfin, engagez-vous formellement à l’utilisation professionnelle de votre voiture.

Le versement de la prime carburant se fait en une seule fois. Votre compte bancaire sera crédité dès les premiers trimestres de l’année 2024. Si vous répondez aux critères, le chèque carburant vous sera versé huit jours après votre demande en ligne. Vous avez jusqu’à la fin du mois de mars 2024 pour faire votre demande.

À lire Le montant de cette taxe va exploser pour 38 millions de personnes : comment réduire son impact