Retraite Agirc-Arrco : majoration de 5% de votre pension si vous êtes dans cette situation

La retraite de certaines personnes pourrait bénéficier d’une hausse substantielle. Voici les conditions pour l’obtenir !

Tout le monde subit les effets néfastes de l’inflation, mais le gouvernement arrive quand même à gérer la situation. Il faut dire que l’exécutif mène une bataille acharnée sur tous les plans afin d’aider ses concitoyens. Dans cette optique, les retraités figurent parmi les personnes qui obtiennent le plus d’avantages. D’ailleurs, cette majoration de 5 % en témoigne largement !

Retraite : Les attributions de l’Agirc-Arrco #

En ce moment, la hausse généralisée des prix atteint tous les secteurs. Elle n’épargne aucun type de marché, que ce soit le carburant, l’alimentation ou l’immobilier. Et au milieu de tout cela, les personnes à la retraite figurent parmi les plus démunies !

Afin de solutionner cette situation déplorable, l’exécutif met en place plusieurs aides financières en faveur des seniors. Mais là encore, peu d’entre eux semblent vouloir réclamer le montant dont ils peuvent bénéficier. En effet, ils préfèrent se résigner à leur pension de retraite !

À lire 10 idées pour augmenter facilement le montant de votre pension de retraite et vivre confortablement

L’année dernière, les autorités déploraient des millions d’euros de pertes en non-perçus. Et ce, malgré l’intervention de l’Agirc-Arrco ! Cette dernière est une plateforme qui se destine aux personnes âgées. Elle leur fournit un surplus de revenu comme la pension complémentaire et beaucoup d’autres encore.

L’Agirc-Arrco compte actuellement environ 13 millions d’assurés en son sein. Il s’agit là d’une bonne partie des retraités en France. En plus de la pension complémentaire, elle attribue aussi d’autres aides financières aux seniors. Ils doivent juste répondre présents et remplir les conditions nécessaires !

Combien d’argent gagne-t-on avec cette majoration ? #

D’emblée, il faut savoir que la majoration en question ne concerne que ceux qui bénéficient de la retraite complémentaire. D’où le caractère essentiel de l’intervention de l’Agirc-Arrco dans cette stratégie gouvernementale. Cette majoration s’adresse surtout aux parents et à ceux qui éduquent des enfants chez eux.

Il s’agit de la majoration pour enfants à charge, ou pour enfants nés ou élevés. Dans les deux cas, l’État offre un surplus de 10 % en faveur de la pension des parents. La condition principale consiste à prouver la filiation, sinon le fait d’avoir élevé l’enfant durant 9 ans au minimum.

À lire 10 manières d’augmenter le montant de votre pension de retraite pour mieux vivre

Le mode de calcul de cette majoration dépend d’un grand nombre de paramètres. Ainsi, l’Agirc-Arrco procède à une évaluation au cas par cas. En général, cette majoration de la retraite complémentaire s’élève à 5 % par enfant à charge. Mais ce taux atteint les 10 % pour ceux qui ont 3 enfants ou plus.

Bien sûr, dans son analyse, l’Agirc-Arrco considère l’âge des enfants. Et dès qu’ils n’entrent plus dans les critères de base, la plateforme évalue la situation du retraité. Ainsi, il doit renouveler constamment les informations le concernant afin d’éviter toute confusion. D’autant plus que les problèmes de ce genre pourraient causer de lourdes sanctions contre l’assuré.

Retraite : Comment se fait la démarche pour l’obtenir ? #

Contrairement aux autres aides de l’État, cette majoration ne se fait pas de manière automatique. On doit d’abord en faire la demande, mais surtout rassembler les documents nécessaires. Parmi ces derniers figurent le livret de famille, ou encore la déclaration sur l’honneur des parents.

À la fin de ces étapes, l’Agirc-Arrco procède à une vérification du dossier. Peu après, on peut alors savoir si cette aide à la retraite nous concerne ou pas. En cas de réponse négative, l’assuré peut toujours tenter d’autres méthodes. Le tout, c’est de savoir s’informer et où trouver des renseignements.

À lire Malus Agirc-Arrco : Qui gagne et qui perd dans la réforme des retraites ?