10 manières d’augmenter le montant de votre pension de retraite pour mieux vivre

Il existe un grand nombre de techniques permettant d’améliorer votre retraite. Parlons alors de 8 bonnes astuces pour augmenter le montant !

Si vous préparez votre départ, sachez qu’il existe des techniques permettant d’améliorer le montant de vos pensions. D’ailleurs, même si vous êtes déjà à la retraite, vous avez la possibilité de mieux vivre grâce à un complément. Donc, parlons d’astuces qui permettront aux séniors d’avoir beaucoup plus d’argent !

Retraite : Des vérifications importantes pour une meilleure pension ! #

Si vous souhaitez un bon montant pour votre pension, vérifiez le relevé de points de votre retraite complémentaire. Il ne faut jamais oublier le fait qu’il peut y avoir des erreurs dans le relevé de points Agirc-Arrco. En effet, ce n’est pas impossible de constater des anomalies comme des baisses de points suspectes.

Pour une retraite plus agréable, vous devriez aussi consulter votre relevé de carrière afin de contrôler le nombre de trimestres. Cela va vous permettre de vous assurer d’avoir toutes les validations auxquelles vous avez droit. La vérification est importante car la Carsat peut ne pas être au courant de certaines situations durant votre carrière.

À lire Modèle britannique (retraite prolongée) : travailler jusqu’à 71 ans, une nécessité pour sauver le système

En effet, la Carsat n’est pas forcément au courant de certaines périodes (chômage non indemnisé, travail à l’étranger, etc.). Pourtant, celles-ci peuvent améliorer votre retraite car elles permettent de gagner des trimestres si vous respectez quelques conditions. Vérifiez surtout les années où vous voyez moins de 4 trimestres.

Donc, afin de ne pas laisser filer certains trimestres, tâchez de consulter votre relevé de carrière. Précisions que celui-ci est consultable en ligne via votre compte retraite personnalisé. De ce fait, nous vous invitons à faire une petite visite sur le site « www.info-retraite.fr ».

Des astuces efficaces pour une amélioration de votre pension #

Pour un meilleur montant, vous pouvez aussi vous tourner vers la retraite progressive. Grâce à cette dernière, vous allez travailler à temps partiel et cumuler votre salaire avec une partie de vos retraites. Elle est accessible sous condition : vous devez avoir au moins 150 trimestres. Votre employeur devrait, dans la majorité des cas, accepter le passage à temps partiel.

Afin d’éviter une décote, vous devez poursuivre votre activité jusqu’au taux plein. Donc, nous vous invitons à aller sur le site dédié à cet effet pour faire l’estimation de votre retraite. En faisant cela, vous allez découvrir vos trimestres validés et vous connaitrez aussi l’âge auquel vous atteindrez le taux plein.

À lire Retraite : assurance vieillesse, pension de réversion… tout savoir sur la réévaluation de ces dispositifs

Vous pouvez vous constituer une seconde retraite si vous optez pour le cumul emploi-retraite. Donc, n’hésitez pas à faire une reprise d’activité si vous avez accompli une carrière complète et que vous avez obtenu un taux plein. Précisons que la seconde pension ne peut dépasser 5% du plafond de la sécurité sociale.

Sachez qu’il est également préférable de déposer une demande de retraite complète. En effet, des événements comme un décès à la naissance ou le handicap d’un enfant peuvent permettre des majorations de trimestres. Pour cela, vous devez absolument déclarer ces types de situations.

Retraite : Augmenter votre pension à coup sûr ! #

Viser la surcote est bien sûr une très bonne idée si vous souhaitez augmenter votre pension de retraite. Donc, continuez à travailler même si vous avez l’âge légal et les trimestres nécessaires pour un taux plein. De nombreux retraités ont opté pour cette initiative et ne regrettent rien.

Enfin, si vous n’avez pas beaucoup travaillé, sachez que vous pouvez demander l’Aspa à partir de 65 ans. Il n’y a rien de mal à réclamer une aide sociale, car cela peut vous aider à avoir une vie meilleure. Notez qu’il y a des ressources annuelles à ne pas dépasser si vous souhaitez percevoir cette allocation.

À lire Retraite CNRACL : les dates de paiement pour les anciens fonctionnaires en 2024