Retraite : Agirc-Arrco, pension… les changements prévus en 2024, les Français concernés

Des changements sont prévus concernant la retraite. Agirc-Arrco, pension, certains bénéficiaires seront surpris.

La nouvelle année implique de nouvelles règles. Cela se voit surtout dans les différents dispositifs proposés par l’État. Pour 2024, les bénéficiaires des pensions de retraite connaîtront des changements. Êtes-vous concernés par ces nouvelles mesures ?

Des nouveautés se font sentir pour la retraite #

C’est une évidence, les seniors s’attendent toujours aux dernières nouveautés apportées par le début d’année. Les retraités n’ont pas à patienter plus longtemps. Les changements sont déjà en cours. Il ne reste plus qu’à compter la date de leur mise en vigueur.

Dans un premier temps, de nombreux ajustements vont voir le jour à travers. Depuis quelques années, l’Hexagone est plongée dans des crises quasi incontrôlables. Le pouvoir d’achat des Français diminue sans cesse.

À lire Malus Agirc-Arrco : Qui gagne et qui perd dans la réforme des retraites ?

Fort heureusement, le gouvernement pense à tout. Afin d’aider les personnes les plus vulnérables à faire face à l’inflation, l’exécutif met en place de nombreuses aides financières. Mais pas que, puisque l’État n’oublie pas non plus de donner un coup de pouce aux anciens travailleurs.

Dès le 1er janvier 2024, les retraités vont connaître de grands changements sur leur pension. Les autorités vont effectivement appliquer une revalorisation de 5,3 %. Selon les explications du ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, ceci va améliorer leur pouvoir d’achat.

Une bonne nouvelle du côté de la pension de base #

Selon les estimations du gouvernement, l’inflation est devenue plus forte que prévu, d’où la nécessité de revaloriser la pension de retraite. Malgré cela, les personnes concernées par cet ajustement doivent encore patienter jusqu’au mois de février, plus précisément le 9 février 2024. En effet, il s’agit du jour du versement des pensions du mois de janvier.

Suite à ces révisions du montant des pensions, l’Assurance Retraite est aussi concernée par cette revalorisation. Selon les informations, une hausse de 5,3 % est prévue pour cette prestation. La pension de réversion verra son minimum à 324,79 euros tous les mois avec une durée de quinze mois.

À lire Modèle britannique (retraite prolongée) : travailler jusqu’à 71 ans, une nécessité pour sauver le système

La revalorisation concerne d’abord l’Aspa (Allocation de Solidarité aux personnes âgées). Mais l’allocation de veuvage ou encore l’allocation de solidarité aux vieux travailleurs salariés figurent aussi dans la liste. Il en va de même pour le secours viager et l’allocation aux mères de famille.

La mise en place des dispositions concernant la réforme des retraites commence dès maintenant. Cela concerne notamment la réévaluation du cumul emploi-retraite. Cela permet aux bénéficiaires de la nouvelle retraite complémentaire Agirc-Arrco de profiter de ces nouveaux droits.

Des retraites complémentaires révisées pour le bien-être des seniors #

Les pensions de retraite vont connaître de nombreux changements, d’après la décision du gouvernement. En effet, les autorités prévoient de nombreux changements en faveur des anciens travailleurs. Il faut noter que cette décision encadre tout aussi bien la collectivité publique que les libéraux. Pour ces derniers, l’Agirc-Arrco essaie d’apporter quelques changements à ses allocataires chaque année.

En ce qui concerne les bonus, rappelez-vous, en 2019, l’Agirc-Arrco a procédé à la suppression du malus. Ce qui a permis aux retraités de bénéficier d’une augmentation de 10%. Mais à partir du 1er avril 2024, les autorités décident de le supprimer à nouveau. Toutefois, ceux qui retardent leur départ de 2 à 4 ans n’ont pas à se soucier de cette décision.

À lire Nouveauté Agirc-Arrco (document fiscal) : ce que révèle le dernier document mis à votre disposition