AAH : le nouveau montant et nouvelles conditions pour percevoir cette aide en 2024

Les conditions d'acquisition et le montant de l'AAH ont été réévalués. Découvrez quels sont les changements qui peuvent s'appliquer.

Chaque mois, les personnes handicapées reçoivent une aide du gouvernement, l’AAH. Une aide que l’État ajuste ces prestations en fonction de l’inflation. De nombreux bénéficiaires s’interrogent sur les conditions et le montant pour 2024. Voici toutes les informations nécessaires !

AAH : Les conditions d’éligibilité #

L’allocation d’AAH ou Allocation Adulte Handicapé est soumise à certaines conditions d’éligibilité. Avant tout, il faut que votre taux d’incapacité soit d’au moins 80 %. Les personnes ayant un taux inférieur sont éligibles à condition que leur handicap les empêche de travailler.

Par ailleurs, les dirigeants attribuent également l’AAH sur la base des revenus de la personne deux ans auparavant. Ainsi, la CAF n’accordera cette aide qu’aux personnes dont les revenus dépassent le seuil imposé par la loi.

À lire Nouveaux montants des aides de la CAF : ce qui change à partir du 1er avril

Les personnes hébergées dans des établissements privés ou hospitaliers peuvent également bénéficier de l’AAH. Elles peuvent en bénéficier à condition d’être accueillies pour moins de 60 jours. Le versement se fait automatiquement et à taux plein, mais seulement jusqu’en mars 2024. Après cette date, le montant sera réduit de 30 %.

Toutefois, si le conjoint de l’allocataire est également handicapé et a été admis dans une maison de repos, cette réduction ne s’applique pas. Cela signifie qu’il ou elle recevra toujours une AAH complète. D’ailleurs, il faut être citoyens français et habiter en territoire français. À défaut, être en possession d’un titre de séjour ou d’un récépissé de demande de renouvellement de ce titre

À combien s’élève le montant pour cette année 2024 ? #

Il est à noter que le gouvernement revoit le montant de l’AAH chaque année en fonction de l’inflation. Par exemple, du 1er avril 2021 au 31 mars 2022, le montant était de 903,60 euros. Du 1er avril 2022 au 31 mars 2023, il était de 956,65 euros par mois. En 2024, nous avons révisé le montant pour prendre en considération l’inflation. Et comme l’inflation persiste, l’État a donc effectué une réévaluation. Cela signifie que le montant pour 2024 sera de 971,37 euros.

Le montant de l’AAH se calcule en fonction de la situation de chaque bénéficiaire. Ainsi, si vous êtes actif, le montant que vous recevrez chaque mois dépendra de vos revenus. Cependant, le calcul se fait trimestriellement. Notez qu’on considère les personnes handicapées travaillant dans une institution ou un service d’assistance comme actives.

À lire AAH : voici les 3 critères qui donnent droit à une forte hausse du montant de l’aide des seniors

En revanche, pour les inactifs, le calcul de l’AAH est différent. Comme elles ne perçoivent aucun revenu, elles reçoivent donc un montant taux plein. Le 1er avril 2024, ce montant subira une revalorisation et sera de 4,6%.

Les personnes handicapées bénéficiant d’une pension d’invalidité ou de retraite recevront également l’AAH. Cependant, le calcul se fera en soustrayant le montant de leur pension du montant de l’AAH, qui est actuellement de 971,37 euros.

AAH : Les nouvelles conditions #

L’AAH se calcule initialement sur la base des revenus du couple. Cependant, la somme se base désormais sur un seuil individualisé. De cette manière, le calcul se fera exclusivement en se basant sur les revenus annuels de l’allocataire. Si cette méthode est moins avantageuse, les revenus du partenaire entrent en ligne de compte.

De même, depuis la déconjugalisation au 1er octobre 2023, le plafond d’attribution de l’AAH a changé. Il sera désormais le même pour les célibataires et les couples.

À lire Prime carburant 2024 : les conditions pour toucher cette aide de 100 € et date de versement