Retraite : ces nouveaux outils en ligne vont vous faciliter la vie cette année

Plusieurs services de retraite seront disponibles en ligne, dès cette année. Découvrez de quoi s’agit-il !

La paperasserie liée aux différentes procédures de demande de pension et d’autres éléments relatifs à la retraite a toujours posé des problèmes. Cela a conduit à un certain nombre d’anomalies dans les dossiers que les personnes doivent soumettre. Face à ce constat, les autorités ont mis en place des services en ligne. D’ailleurs, plusieurs nouvelles fonctionnalités ont fait leur apparition par rapport aux dispositifs sur la Toile. En voici les détails !

Retraite : Des fonctions qui faciliteront la vie des seniors #

Nombreux travailleurs optent pour la « pension progressive » pour partir plus tôt à la retraite. D’ailleurs, plusieurs nouvelles fonctionnalités ont fait leur apparition, notamment sur la plateforme info-retraite.fr. Désormais, vous pouvez effectuer la demande en ligne. Cette possibilité sera effective à partir du dernier semestre de cette année.

D’autre part, cette plateforme sera également ouverte aux agents de la fonction publique. Le fonctionnement est très simple, il suffit de faire la même chose que pour une demande de pension ordinaire. En outre, il incombera aux entreprises qui hésitent à adhérer à la retraite progressive de justifier leur choix.

À lire Modèle britannique (retraite prolongée) : travailler jusqu’à 71 ans, une nécessité pour sauver le système

De plus, il sera dorénavant possible de vérifier les revenus du cumul emploi-retraite sur « Mon estimation de retraite ». Les utilisateurs pourront y simuler le montant des dividendes dont ils pourraient bénéficier dans le cadre de la nouvelle mesure. Celle-ci s’appliquera à partir du mois d’avril prochain.

Selon nos confrères du site Capital, les fonctionnaires pourront également bénéficier d’une autre fonctionnalité. Ils pourront utiliser cet outil pour demander la liquidation de leur nouvelle pension. Ce dernier correspond au montant que perçoit le pensionnaire actif après ses années de conciliation emploi-retraite.

Des nouvelles applications qui faciliteront certaines démarches #

L’introduction d’un certain nombre de procédures en ligne vise à faciliter l’application des nouvelles mesures introduites cette année. Le nouveau dispositif de calcul des pensions des retraités en fait partie. Cette dernière indique qu’il faut considérer les enfants dans le calcul de la pension. Une fonctionnalité vous permettra d’introduire vos informations dans votre compte.

Bonne nouvelle pour les retraités vivant à l’étranger ! Auparavant, ces derniers devaient passer par plusieurs étapes pour prouver qu’ils étaient toujours en vie. Mais maintenant, le gouvernement a développé une nouvelle application mobile pour les aider : « Mon compte retraite ».

À lire Retraite : assurance vieillesse, pension de réversion… tout savoir sur la réévaluation de ces dispositifs

Avec cette application, il vous suffit de suivre quelques étapes simples. Tout d’abord, vous devez prendre une photo de votre pièce d’identité et une photo de vous et la charger. Ensuite, vous recevrez une attestation qui sera transmise au régime de pension.

Sachez aussi qu’en 2024, vous pourrez vérifier le montant de vos différents contrats d’épargne retraite. Et ce, à partir de votre compte personnel. En effet, le gouvernement a obligé les institutions financières à effectuer cette notification pour faciliter l’accès aux informations.

Retraite : De nouveaux accords conclus avec d’autres pays #

Récemment, le gouvernement français a conclu des accords avec plusieurs pays européens. Cela inclut notamment avec l’Espagne, l’Allemagne et la Suisse. L’entendement est au sujet de la situation des personnes à la retraite résidant à l’étranger.

Ainsi, dans quelques mois, les institutions françaises recevront directement les dossiers concernant les décès des personnes à la retraite. Un accord qui pourrait également être établi avec d’autres pays comme le Danemark et l’Italie.

À lire Retraite CNRACL : les dates de paiement pour les anciens fonctionnaires en 2024