Retraite : la liste des aides que vous pouvez toucher pour vivre sereinement

Il existe des outils destinés à aider les personnes en retraite à mieux. Ainsi, ils peuvent mieux évaluer leurs droits et leurs obligations !

Depuis la réformes des retraites, les séniors ont du mal à s’y retrouver parmi les nouvelles mesures. Si bien qu’un bon nombre d’entre eux ne connaissent plus les aides dont ils peuvent bénéficier. Voilà pourquoi l’État met en place un certain nombre d’outils pour leur faciliter la vie. Ainsi, ils peuvent mieux s’imprégner des nouvelles règles.

Politique de la retraite : Un facteur déterminant le plein emploi en France ! #

Malgré les tumultes en début d’année 2023, tout le monde doit désormais se conformer à la réforme des retraites. D’ailleurs, l’État vient de la mettre en application en septembre dernier. Toutefois, de nombreux séniors n’arrivent pas encore à s’habituer à toutes les nouvelles mesures gouvernementales.

L’objectif de cette réforme, d’après l’exécutif, est de mieux se préoccuper des personnes âgées. Et parmi les nouvelles mesures à considérer, on note le chômage long, qui concerne de nombreux seniors. L’État prône que ce dispositif va hausser le taux d’emploi au niveau des personnes proches de la retraite.

À lire Modèle britannique (retraite prolongée) : travailler jusqu’à 71 ans, une nécessité pour sauver le système

Dans l’émission Questions politiques, Olivier Dussopt déclare qu’il faut : « être cohérents avec ce que nous avons fait sur l’âge de départ à la retraite et parce que nous savons qu’un des enjeux pour le plein-emploi en France, c’est l’emploi des seniors ».

Il existe de nombreux autres dispositifs à part ce système spécial de chômage. Parmi les changements majeurs, on note le cas des nouveaux arrivants et ceux qui résident à l’étranger. Mais pas que ! D’où cette remise à niveau quant aux informations qu’il faut connaître.

Désormais, les séniors peuvent tout réaliser sur la Toile ! #

Parmi les changements venant de la réforme, la retraite progressive figure au centre de nombreuses discussions. D’ailleurs, les séniors se demandent combien ils peuvent gagner en s’inscrivant dans ce système. Heureusement, le site officiel offre une simulation entièrement gratuite quant à ce régime.

Vers la fin d’année 2024, les séniors n’ont plus à se rendre auprès des autorités pour s’inscrire à ce régime. En effet, la procédure peut se faire en ligne. Par ailleurs, ils peuvent aussi obtenir plus d’informations concernant le cumul emploi-retraite sur le site dédié à cela.

À lire Retraite : assurance vieillesse, pension de réversion… tout savoir sur la réévaluation de ces dispositifs

Si la personne âgée veut passer au régime normal, elle peut liquider son ancien revenu et demander une pension globale. Et d’ici la fin d’année, la demande peut se faire sur la Toile. Il en va de même pour les renseignements concernant les enfants des séniors.

Les séniors qui résident à l’étranger peuvent désormais justifier leur situation à travers Internet. Pour cela, ils n’ont qu’à envoyer leur certificat d’existence à travers l’application Mon compte retraite. Les autorités, quant à elles, peuvent contrôler l’identité de ces concernés grâce à un système biométrique.

Épargne retraite : Des notifications venant directement de la banque #

Toujours concernant les résidents à l’étranger, le certificat d’existence pourrait ne plus être crucial. L’État vient effectivement de négocier des accords avec d’autres nations. En Italie figure parmi les pays partenaires. Par ailleurs, les Pays-Bas et le Danemark pourraient également entrer dans la liste.

Afin d’arrondir leur fin du mois, certains séniors ont recours aux contrats d’épargne retraite. Dans les prochaines périodes, les banques doivent alors offrir plus de renseignements concernant ce dispositif. En effet, les établissements financiers vont devoir informer leurs clients concernant la somme disponible dans leur compte.

À lire Retraite CNRACL : les dates de paiement pour les anciens fonctionnaires en 2024