Livret A, LEP, PEL, assurance vie… combien d’années faut-il pour doubler votre épargne en France ?

Les chiffres démontrent que les taux d'intérêt actuels sont très favorables aux épargnants français.

Cet article examine le temps nécessaire pour doubler votre investissement avec différents produits d’épargne tels que Livret A, LEP, PEL et assurance vie.

Livret A : performance exceptionnelle de ce livret d’épargne en 2024 #

Le Livret A connaît actuellement un taux de rendement de 3% jusqu’à la fin de l’année. Ce qui est bien mieux qu’en début d’année 2022 où il était à 0,5%. Grâce à cette hausse, il ne faudrait plus attendre 139 ans pour doubler son épargne comme c’était le cas auparavant. Mais seulement 24 ans. Toutefois, il convient de rester prudent. En effet, l’attractivité du Livret A sur le long terme n’est pas garantie.

LEP : un produit compétitif #

Parmi les autres options d’épargne, le Livret d’Épargne Populaire (LEP) offre également des avantages non négligeables. Ce compte vise les personnes ayant de faibles revenus, sous conditions. Avec un taux rémunéré actuel de 1,25 % et atteignant les 2% par le passé, le LEP permetrait de doubler son capital en environ 50 ans. De plus, il bénéficie d’une exonération d’impôts sur le revenu et de prélèvements sociaux.

À lire Erreur fatale (Livret A) : Pourquoi miser dessus pour votre retraite est un mauvais calcul

Inflation et taux de rendement #

Il est important de tenir compte de l’inflation lorsqu’on examine la performance des produits d’épargne. Si le taux de rémunération du Livret A et LEP est supérieur à l’inflation, cela signifie que votre épargne gagne réellement en pouvoir d’achat. Il est donc essentiel de suivre les fluctuations des taux ainsi que leur évolution par rapport à l’inflation.

PEL : un plan d’épargne attractif selon sa date de souscription #

Deux cas se présentent concernant les Plans d’Épargne Logement (PEL) pour savoir combien de temps il faut pour doubler son épargne. Pour les anciens PEL remunérés à 2,5%, même après imposition, ils permettent encore de dégager un rendement net de 1,75%. Dans cette situation, le capital serait doublé en seulement 40 ans.

Cependant, si vous souscrivez à un nouveau PEL en 2024 avec un taux brut de 2,25% et une imposition forfaitaire unique de 30%, le rendement net serait plutôt de 1,58% par an. Il faudrait alors attendre 45 ans pour voir son capital multiplié par deux.

Assurance vie : un placement à ne pas négliger

L’assurance vie reste une solution intéressante pour les épargnants souhaitant diversifier leurs placements. Avec un fonds en euros affichant une performance moyenne de 2,5% en 2023, il suffirait d’environ 34 ans pour doubler son investissement. Toutefois, il est bon de noter que les performances passées ne préjugent pas des performances futures.

À lire Épargne vs Retraite (dilemme français) : Le rapport complexe des Français dévoilé

Comparaison avec d’autres produits d’épargne

Il est essentiel de comparer les diverses options d’épargne. Cela permet de déterminer celle qui convient le mieux à votre situation et à vos objectifs. En plus des produits ci-dessus, d’autres solutions telles que les comptes sur livret auprès de banques traditionnelles ou en ligne sont intéressantes. Cependant, leur performance dépendra en grande partie des taux proposés par les institutions financières.

Finalement, si vous cherchez un moyen sûr et rentable de faire fructifier votre épargne en France, plusieurs options s’offrent à vous. Et ce, dont les Livrets A et LEP ainsi que les PEL et assurances vie. Prenez le temps de bien évaluer les avantages et inconvénients de chaque produit. Et n’oubliez de prendre en compte l’inflation et les différents taux de rendement pour choisir le placement le plus adapté à vos besoins.