Cette aide de la CAF que de nombreux Français éligibles oublient de demander, comment l’obtenir

De nombreux Français oublient de demander cette aide de la CAF qui est très utile. Découvrez ses critères d'éligibilité et comment l'obtenir.

La CAF propose tout un tas de dispositifs capables de changer des vies. Il existe de nombreuses aides utiles que beaucoup de Français éligibles oublient de demander. Ce coup de pouce dont nous allons vous parler dans cet article figure dans la liste !

CAF : Une aide pour l’amélioration de votre habitat ! #

Figurez-vous parmi les Français qui oublient de demander le Prêt à l’amélioration de l’habitat ou PAH ? Nous tenons à vous dire que vous avez de grandes chances de figurer parmi les éligibles. Que faut-il donc savoir concernant cette fameuse aide de la CAF ?

Tout d’abord, sachez que le PAH est une aide qui finance certains travaux de votre résidence principale. Le prêt à l’amélioration de l’habitat peut-être très utile, surtout en ces temps d’inflation. De plus, beaucoup de Français sont dans la liste des bénéficiaires de cette aide de la CAF.

À lire Nouveaux montants des aides de la CAF : ce qui change à partir du 1er avril

Pour quel types de travaux pouvez-vous utiliser cette aide de la CAF ? Ce dispositif finance les travaux d’isolation thermique de votre logement. Le remplacement du système de chauffage est aussi concerné. Ce n’est pas tout, il est aussi utilisable pour l’agrandissement des portes et des fenêtres.

Le PAH couvre aussi la pose d’un monte-escalier, la pose d’une barre dans les toilettes et quelques autres travaux d’assainissement. Mais cette aide de la CAF ne finance pas certains travaux d’entretien comme le revêtement des murs, la peinture, etc. Sachez aussi que le dispositif ne couvre pas les travaux d’achèvement d’une construction neuve.

Quels sont les avantages du PAH et comment l’obtenir ? #

Comme son nom l’indique, le prêt à l’amélioration de l’habitat est une aide sous forme d’un prêt. Grâce au PAH, la CAF vous accorde la somme de 1 067,14 euros. Il s’agit d’un montant capable de couvrir 80 % des travaux.

L’avantage considérable de ce dispositif de la CAF : son taux d’intérêt fixe de 1 %. Donc, il s’agit d’un coup de pouce très intéressant pour l’amélioration du logement. Mais comme toutes les autres aides financières, le PAH a des critères d’éligibilité.

À lire Conditions actualisées pour les aides au logement de la CAF : Ce qui change en 2024

Sachez qu’il n’y a pas de conditions de ressources financières pour cette aide de la CAF. Afin de bénéficier du PAH, vous devez résider en France métropolitaine ou dans les DROM. Précisons malgré tout que les habitants de Mayotte ne peuvent pas bénéficier de ce coup de pouce.

Posséder un titre de séjour valide est nécessaire si vous souhaitez bénéficier de ce coup de pouce de la CAF. Notons que les bénéficiaires de la prime d’activité, l’ALS, l’APL, l’AAH et du RSA ne peuvent pas percevoir le PAH. Un locataire ou sous locataire peut y prétendre, mais seulement sous réserve de l’autorisation manuscrite de son bailleur.

CAF : Comment obtenir le PAH ? #

Afin de bénéficier du PAH, vous devez effectuer une demande avant d’entamer les travaux. Si vous dépendez du régime général, vous pouvez retirer un formulaire de demande auprès de la CAF. Vous pouvez aussi aller sur le site de l’organisme pour télécharger votre formulaire.

Ceux qui dépendent du régime agricole doivent déposer leur formulaire après de leur caisse MSA. Sachez que le téléchargement sur le site de l’organisme est aussi une alternative. Après avoir rempli votre formulaire, vous aurez aussi besoin de quelques pièces jointes afin de toucher cette aide de la CAF.

À lire CAF : Les profils les plus à risque de contrôle révélés

Le formulaire doit être accompagné de l’autorisation d’emprunt de la banque. Une autorisation d’urbanisme ou un devis détaillé des travaux est aussi nécessaire. Voilà à peu près ce que vous devez savoir concernant cette aide de la CAF en lien avec l’amélioration de l’habitat.