CAF : toutes les aides financières dont les parents peuvent bénéficier en 2024

Les parents bénéficient désormais de plusieurs aides financières venant de la Caf. Voici comment les obtenir !

Les parents figurent parmi les personnes qui dépensent le plus d’argent au cours du mois. Il faut dire qu’éduquer des enfants et subvenir à leurs besoins n’est pas une mince affaire. Voilà pourquoi la Caf leur octroie un bon nombre d’aides financières. Cela leur permet de boucler leur fin du mois face à une inflation qui persiste.

Aides financières : Les allocations familiales #

Les allocations familiales viennent en aide aux parents ayant au moins 2 enfants de moins de 20 ans. Pour bénéficier de ces aides financières, il suffit d’avoir une carte d’identité. Le ménage doit aussi vivre en France pendant 6 mois au cours de l’année. L’enfant, quant à lui, doit aller à l’école jusqu’à ses 16 ans.

Comme les autres aides financières venant de la Caf, il existe des plafonds de revenu pour les allocations familiales. Celui d’une famille composée de 2 enfants ne doit pas dépasser les 94 893 euros. Par contre, il bénéficie d’un montant de 142,07 euros par mois.

À lire Nouveaux montants des aides de la CAF : ce qui change à partir du 1er avril

Ces aides financières concernent aussi les parents adoptifs. Ceux qui dépassent de peu le montant plafond peuvent également recevoir les allocations familiales. Pour cela, ils doivent avoir recours au complément dégressif, dont le mode de calcul est un peu particulier.

Si le deuxième enfant dépasse les 20 ans, le ménage ne reçoit plus ces aides financières. Il en va de même s’il quitte la France durant plus de 3 mois. Seuls les étudiants ou ceux qui apprennent de nouvelles langues en accord avec leur carrière constituent des exceptions.

Un coup de pouce pour la rentrée scolaire #

Peu avant la fin des vacances d’été, au mois d’août prochain donc, les parents bénéficient de nombreuses aides financières. Il en est ainsi de l’allocation de rentrée scolaire ou ARS. Celle-ci s’adresse aux enfants de 6 à 18 ans. L’allocation sert à leur acheter des fournitures et à financer une partie de leur scolarité.

Pour obtenir ces aides financières, les parents doivent inscrire leurs enfants au CNED ou dans des établissements publics ou privés. Mais les apprentis peuvent également en bénéficier. Bien sûr, il existe aussi des plafonds de revenus qui, en 2023, s’élevaient à 25 775 euros pour un enfant.

À lire Conditions actualisées pour les aides au logement de la CAF : Ce qui change en 2024

L’ARS augmente dans la même mesure que le nombre d’enfants. Ces derniers, dans le cas des apprentis, ne doivent pas percevoir une rémunération supérieure à 55 % du Smic. Le mode de calcul de ces aides financières se fait selon l’âge des enfants.

Lors de la dernière rentrée scolaire, les parents bénéficiaient d’aides financières de 398,09 euros pour un enfant entre 6 et 10 ans. Ce montant s’élève à 420,05 euros s’ils atteignent les 11 à 14 ans. Et pour les adolescents de 15 à 18 ans, l’ARS s’élève à 434,61 euros.

Aides financières : L’accueil du jeune enfant #

La dernière aide financière dans cette sélection est la PAJE ou Prestation d’accueil du jeune enfant. Il s’agit d’une allocation versée aux parents qui vont avoir un nouveau-né. Les parents adoptifs ont également droit à la PAJE s’ils effectuent les démarches nécessaires pour la réclamer.

La PAJE est en fait un ensemble d’aides financières à différents niveaux. On recense la prime à la naissance ou d’adoption, l’allocation de base, la prestation partagée d’éducation de l’enfant et le complément libre de choix du mode de garde. Pour en bénéficier, il faut avoir un revenu inférieur au plafond fixé par la Caf et avoir un enfant à charge de moins de 3 ans.

À lire CAF : Les profils les plus à risque de contrôle révélés