4 actions à faire maintenant pour augmenter votre future pension de retraite et vivre mieux

Vous avez envie de toucher une retraite beaucoup plus stable ? Ces 4 astuces vont vous aider à augmenter le montant de votre pension !

Partir à la retraite nécessite une préparation qui dure des années. En effet, les travailleurs doivent adopter différentes stratégies pour ne pas tomber dans une instabilité financière sans fin. Tout cela semble difficile et demande beaucoup d’efforts ainsi que des sacrifices. Heureusement que ces 4 pratiques très simples viendront vous faciliter la tâche !

Retraite : Des aides sociales s’ouvrent aux seniors #

La vie pendant la retraite est loin d’être confortable lorsqu’on a peu épargné durant les années de travail. Cela devient encore pire quand on décroche à 65 ans pile. En effet, il serait plus difficile pour les vieilles personnes de trouver d’autres sources de revenu après un tel âge.

Néanmoins, les défis quotidiens liés à la retraite font que de nombreux bénéficiaires passent à côté d’aides auxquelles ils ont droit. En ce qui concerne l’ASPA, cette prestation précieuse a enregistré une augmentation significative du taux de non-recours l’année précédente. Cela est surprenant, d’autant plus que son montant dépasse désormais la barre des 1 000 euros !

À lire Modèle britannique (retraite prolongée) : travailler jusqu’à 71 ans, une nécessité pour sauver le système

De ce fait, le gouvernement tente une autre option pour les retraités afin d’augmenter leur pouvoir d’achat. Parmi les différentes primes disponibles, les seniors peuvent obtenir des aides au logement et des prêts. Celles-ci leur seront attribuées pour adapter leur maison à leur état sanitaire. Bien évidemment, leur obtention nécessite une certaine démarche administrative !

La meilleure option serait alors de rehausser le montant de la pension à venir. Rien n’est plus bénéfique que de planifier en avance sa retraite afin d’assurer une stabilité future. Quelques astuces pourraient se révéler utiles pour résoudre les problèmes financiers mentionnés. Cependant, il est toujours essentiel de rester attentif et prudent lors de leur mise en œuvre.

Des astuces simples et efficaces #

Le gouvernement comprend très bien le problème financier des personnes à la retraite. Pour cela, il leur offre la possibilité de cumuler la pension avec une activité professionnelle. C’est le fameux cumul emploi-pension ! Ainsi, tous les seniors ayant au moins 62 ans peuvent continuer à travailler après la liquidation de leur trimestre.

Quant aux personnes âgées de plus de 60 ans, elles peuvent prétendre à une retraite progressive. Cette dernière offre aux travailleurs la possibilité de réduire leur temps d’activité, tout en percevant en amont une part de leur pension. Toutefois, ils doivent d’abord valider au moins 150 trimestres. Par contre, ceux qui ne respectent pas ces conditions peuvent travailler au-delà de 65 ans. Cela leur permettra de gagner une surcote trimestrielle !

À lire Retraite : assurance vieillesse, pension de réversion… tout savoir sur la réévaluation de ces dispositifs

Un autre moyen intelligent d’augmenter le nombre de trimestres validés est la retraite à taux plein. Celle-ci s’adresse aux travailleurs qui ont confirmé plusieurs années de cotisations. Mais pour ceux qui ne l’ont pas validé avant 67 ans, ils peuvent faire un rachat de trimestres pour compléter le quota. Cette option s’offre aux salariés dès leur 20ᵉ année de vie. À noter que les seniors ne peuvent y prétendre tant que leur pension ne sera pas liquidée.

Enfin, on a la retraite anticipée qui s’adresse spécifiquement aux salariés. Actuellement, de plus en plus de personnes parviennent à clôturer leur carrière dès l’âge de 55 ans. Cela leur permet de consacrer plus de temps à d’autres activités, tout en touchant leur pension. Bien évidemment, cette option requiert le respect de certaines conditions.

Retraite : Des conseils à prendre en compte #

Ces options semblent intéressantes, mais une règle de base doit les accompagner. En effet, chaque travailleur devrait avoir le réflexe de vérifier leur relevé de carrière. Cela leur permettra d’éviter les erreurs sur le montant de la retraite. D’ailleurs, c’est en prêtant attention à ces données personnelles qu’ils pourront voir leurs trimestres manquant pour le rachat.

La vérification du relevé de carrière peut se faire en ligne. Et pour ce faire, il suffit de consulter via le compte « Ma retraite ». En cas d’anormalité, les intéressés devraient rapidement avertir leur caisse pour une rectification.

À lire Retraite CNRACL : les dates de paiement pour les anciens fonctionnaires en 2024