Retraite des indépendants, fonctionnaires… : de combien votre pension va augmenter en 2024

Les pensions de retraite ont été augmentées. Vérifiez si votre régime est impacté et découvrez le montant de cette révision.

Comme chaque année, le gouvernement a revalorisé les pensions de retraite en fonction de l’inflation. Cependant, à la différence des fois précédentes, les réévaluations cette fois-ci ont dépassé les estimations. Pour vous aider à y voir plus clair, voici toutes les informations nécessaires !

Retraite de base : Une augmentation de 5,3 % pour tous les pensionnaires #

Selon les données de l’Insee, l’inflation atteint 5 % en 2023. Dans ce contexte, les plus touchés sont les inactifs, comme les personnes âgées. Et pour les aider à y faire face, le gouvernement a d’abord annoncé une augmentation de 5,2 % de la retraite de base.

Soit une hausse bien plus importante que celle de l’année précédente, qui n’était que de 0,8 %. En effet, le gouvernement a non seulement honoré sa promesse, mais l’a même surpassée. De même, il a été annoncé que l’augmentation de la pension de base serait de 5,3 % pour cette année.

À lire Modèle britannique (retraite prolongée) : travailler jusqu’à 71 ans, une nécessité pour sauver le système

Ainsi, en 2024, les séniors bénéficieront d’une retraite de base plus élevée. En principe, tous les séniors peuvent bénéficier de cette augmentation de leur pension. Sauf pour les avocats, qui relèvent d’un régime particulier.

De plus, il convient de souligner que la pension de retraite de base se limite à 1440 euros mensuels cette année. Qui plus est, elle ne dépassera pas 75 euros de croissance mensuelle.

Revalorisation de l’Aspa et des autres pensions #

À part la retraite de base, l’Aspa ou l’allocation de solidarité aux personnes âgées, connaîtra aussi une revalorisation. Auparavant appelée le minimum vieillesse, elle enregistre une augmentation de 5,3 %. Le montant versé aux personnes seules passera donc de 953,45 à 1012 euros. Pour les couples, il sera de 1571 euros, contre 1492,08 euros l’année dernière.

De plus, le gouvernement a également augmenté d’autres allocations, telles que les pensions de réversion. Il en va de même pour l’allocation de veuvage. Celle-ci passera de 662,70 euros à 697,82 euros. Mais il y a aussi les allocations de solidarité pour les travailleurs salariés âgés, et les allocations pour les mères de famille. Toutes bénéficieront ainsi d’une hausse de 5,3 % de leur retraite.

À lire Retraite : assurance vieillesse, pension de réversion… tout savoir sur la réévaluation de ces dispositifs

Cette année, à la différence, les retraites complémentaires ne bénéficieront pas de l’augmentation de 5,3 %. Ceci s’explique par le fait qu’elles ne relèvent pas de l’Assurance Retraite Carsat ou de la Cnav. En effet, elles disposent de règles et de régimes spécifiques.

En 2023, les retraités du secteur privé ont bénéficié d’une augmentation de 4,9 % sur cette forme de retraite. À l’exception des contractuels du secteur public, qui eux profitent d’une hausse de 5,3 %. Par ailleurs, le paiement de cette retraite a toujours lieu le 1er novembre. Ainsi, il faudra attendre novembre prochain pour en profiter.

Retraite : La date de mis en vigueur #

Tous les retraités indépendants de la sécurité sociale perçoivent normalement leurs prestations tous les 9 du mois. Par conséquent, toutes ces personnes pourront bénéficier de la revalorisation de leur retraite à partir du 9 février. Il en va de même pour les affiliés à la Mutualité Sociale Agricole.

En revanche, pour les personnes affiliées à la Caisse régionale d’Alsace-Moselle, cela se passe autrement. En effet, la revalorisation de leur retraite prendra effet à partir du 1er février. D’ailleurs, la pension de janvier sera rattachée.

À lire Retraite CNRACL : les dates de paiement pour les anciens fonctionnaires en 2024