3 aides à savoir impérativement pour augmenter de 50% votre petite retraite

Vous avez peur que votre pension de retraite ne puisse pas combler vos dépenses ? Découvrez quelques bonus que vous pouvez obtenir !

Comparée à l’ancien salaire, la pension de retraite est nettement plus faible. Les derniers chiffres parlent d’un revenu moyen d’environ 1 509 euros pour les seniors. Pourtant, ils sont près de 16,9 millions à être dans le même bateau ! Ainsi, ils doivent tout mettre en œuvre afin d’augmenter leurs revenus. Et voici quelques astuces infaillibles !

Retraite : Un autre type de revenu à part la pension ! #

Il existe de nombreuses méthodes pour assurer une sécurité financière en ce moment. Cela inclut l’épargne et les différents placements que l’État offre. Mais la majorité des seniors (71 % d’entre eux) ne se soucient pas de ce genre d’astuce. Pourtant, ils le devraient !

Certes, il existe des placements qui, à première vue, semblent mieux rentables. Cela inclut le Plan Épargne, l’assurance vie et les différents livrets. Mais ce genre d’investissement dépend de chaque profil, surtout s’il s’agit d’une personne qui veut se retirer du monde professionnel.

À lire Modèle britannique (retraite prolongée) : travailler jusqu’à 71 ans, une nécessité pour sauver le système

Bien sûr, ces placements en tous genres offrent de réels bénéfices aux seniors. Mais en réalité, les avantages sont moindres comparés à l’inflation qui ne cesse de grimper. Voilà pourquoi il faut bien s’informer avant d’investir. Et dans cette optique, l’épargne est la mieux adaptée pour avoir une belle somme !

Au lieu d’opter pour la liquidité, les seniors devraient alors tourner leur regard vers le long terme. Ainsi, au moment où ils peuvent débloquer leur argent, ils ont droit à une assez belle somme. Cette méthode très simple offre une pension à l’abri de certains soucis financiers.

Ces deux allocations vont accroître les revenus des seniors ! #

La réforme des retraites survenue en 2023 a changé bien des choses dans la vie des seniors. Néanmoins, le gouvernement fait tout ce qu’il peut pour augmenter le pouvoir d’achat de ces personnes. L’existence des allocations en tous genres en témoigne largement !

La première aide à laquelle les seniors ont droit est l’allocation financière pour une aide à domicile. Pour faire clair, la pension augmente s’il a besoin d’une tierce personne pour s’occuper de lui au quotidien. Cette personne se charge alors de lui préparer son repas, de nettoyer sa maison et bien d’autres choses.

À lire Retraite : assurance vieillesse, pension de réversion… tout savoir sur la réévaluation de ces dispositifs

Pour bénéficier de ce coup de pouce, le senior doit déposer sa demande auprès de la caisse de retraite. Il doit avoir plus de 65 ans, sinon 60 ans s’il vit avec un handicap. Ses revenus ne doivent pas non plus excéder les 961,08 euros par mois.

Une autre allocation vient au secours des seniors, à savoir l’Aide Personnalisée au Logement ou APL. Ce coup de pouce concerne ceux dont l’exécutif ne subventionne pas le logement. La hausse de la pension de retraite dépend alors du loyer et de la surface habitable du domicile.

L’aide idéale pour une petite retraite ! #

Parmi ces 16,9 millions de retraités, une bonne partie d’entre eux ne disposent pas d’un niveau de vie décent. Cela, tout simplement car leurs revenus sont trop faibles ! Ainsi, l’État leur réserve un coup de pouce significatif afin de leur offrir plus de pouvoir d’achat.

L’aide en question est l’Allocation de solidarité aux personnes âgées ou Aspa. Ce dispositif leur offre la même rémunération qu’un salarié. Pour cela, les autorités leur offrent la différence entre leur retraite et le Smic. Et après les récentes revalorisations, le montant qu’ils peuvent obtenir est encore plus élevé.

À lire Retraite CNRACL : les dates de paiement pour les anciens fonctionnaires en 2024