LEP : ce changement clé auquel s’attendre dès le 1er février

Un changement sera porté sur le Livret d'épargne populaire (LEP). Cela prendra forme dès le 1er février prochain.

Le Livret d’épargne populaire (LEP) est le deuxième produit d’épargne le plus populaire en France, juste après le Livret A. Jusqu’à présent, le taux est de 6 %, mais à partir du 1er février 2024, ils réduiront cet intérêt. Voici les nouvelles dispositions quant à ce placement.

Livret d’épargne populaire (LEP) : Un grand succès auprès des épargnants #

En 2023, les nouveaux épargnants du LEP ont augmenté de plus de 2 millions. Cela est le résultat de l’incitation du gouvernement à l’utiliser. En effet, le plafond du livret aura une réévaluation et cela permet aux Français de verser un peu plus d’argent. Depuis le mois d’octobre dernier, le gouvernement a augmenté le plafond de 7 700 euros à 10 000 euros.

D’après les informations rapportées par le site MoneyVox, le LEP a réussi à cumuler plus de 19 milliards d’euros supplémentaires durant une période allant de janvier à novembre 2023. Et si les Français se ruent dans ce type d’épargne, c’est parce qu’ils ont à y gagner. Le taux de rémunération du livret est plutôt avantageux.

À lire LEP 2024 : comment la baisse du taux affectera-t-elle vos intérêts ?

Cette année 2024, les épargnants au livret d’épargne populaire (LEP) doivent s’attendre à un petit changement. Le taux d’intérêt de 6% depuis quelques années sera revu en baisse. En effet, dès le 1er février, le taux d’intérêt sera de 5 %. Le ministre de l’Économie l’a déjà confirmé dans La Voix du Nord. Le Journal Officiel a publié une déclaration suivie d’un arrêté.

Quoi qu’il en soit, cette baisse de taux était plus ou moins prévisible vu le la situation concernant la hausse généralisée des prix. D’ailleurs, le LEP est un produit mis en place pour aider l’épargne des ménages modestes face à l’inflation.

Le produit d’épargne, le plus intéressant ? #

Les épargnants du Livret d’épargne populaire (LEP) vont donc connaître un changement en ce qui concerne le taux d’intérêt de leur carnet. Mais même avec une baisse, le livret figure parmi les produits d’épargne les plus intéressants.

Ils sont plus de 8 millions de Français à être éligibles à la souscription au Livret d’épargne populaire (LEP), mais qui n’ont pas encore franchi le pas. Les autorités ont assoupli les conditions générales d’éligibilité à cette épargne afin de permettre à tout le monde d’y accéder.

À lire Placements, crédits et assurances : ces changements de la fiscalité à prévoir en 2024

Pour l’année 2024, le revenu fiscal de référence nécessaire à la souscription au LEP connaîtra une hausse. D’après les informations sur le site MoneyVox, « les seuils des revenus sont en hausse pour cette année ». Mais cette hausse sera différente d’une région une l’autre.

À titre d’exemple, en France métropolitaine, le nouveau revenu sera de 22 419 euros alors qu’en 2023, l’État fixait ce seuil à 21 393 euros. En Martinique, en Guadeloupe et à La Réunion, ce sera 26 531 euros, 27 737 euros en Guyane et 41 570 euros à Mayotte.

LEP : Un livret avantageux pour les familles modestes #

Malgré la baisse du taux d’intérêt du LEP à 5 %, ce carnet d’épargne figure parmi les meilleurs. Toujours selon les informations de MoneyVox, les personnes ayant des revenus modestes peuvent, elles aussi, avoir leur livret d’épargne populaire à partir de cette année.

N’oublions pas que le plafond du LEP connaîtra un ajustement pour permettre aux épargnants de mettre de côté un peu plus d’argent. Ceci tout en gardant le taux d’intérêt à 5 %.

À lire LEP : ce que vous devez faire quand vous avez atteint le plafond de votre livret d’épargne