Améliorer votre DPE : gagnez deux lettres et économisez facilement en énergie

Dès le 1er janvier, les logements dont la consommation d'énergie est autour de 450 kWh par mètre carré et par an sont désormais exclus du marché locatif.

Mesures annoncées et impact sur le marché de la location #

Ces biens seront même interdits en 2025. Pour continuer à louer leurs propriétés, les propriétaires doivent donc améliorer leur note DPE (Diagnostic de Performance Energétique) en passant à une catégorie supérieure.

Selon Nicolas Moulin, expert en évaluation immobilière, il est relativement facile de passer de la lettre G à E. Toutefois, atteindre la note A est plus complexe. En effet, elle dépend de nombreux facteurs tels que l’isolation, le système de chauffage et la ventilation du bâtiment.

Conseils pour améliorer votre DPE #

Avant de commencer tout projet d’amélioration énergétique, il est essentiel de consulter un professionnel. En effet, celui-ci pourra évaluer avec précision les coûts engendrés. Voici quelques suggestions pour améliorer votre note DPE :

À lire « Prime d’activité : ce que vous devez savoir sur les dates de versement et nouveau montant en 2024 « 

Isoler les combles. Ils sont effectivement responsables de près de 30% des déperditions thermiques dans une habitation.

Remplacer les systèmes de chauffage obsolètes. Optez pour des alternatives plus économiques et performantes, comme les chaudières à condensation ou les pompes à chaleur.

En appliquant ces mesures, vous pouvez ainsi facilement passer de la note F à la note D sur le DPE. Mais aussi réduire votre consommation énergétique de 50%.

Vers un DPE plus fiable et performant #

Le fait que le DPE soit basé sur une estimation de la consommation d’énergie en kWh a suscité des critiques de la part de certains professionnels. En effet, dans les petits logements, les appareils de chauffage sont souvent trop importants par rapport à la surface habitable ou au nombre d’occupants. Ce qui entraîne ainsi une consommation d’énergie au mètre carré supérieure à celle des grandes propriétés.

À lire Investissement futé (retraite 2024) : où placer l’argent pour sécuriser leur avenir ?

Pour remédier à ces biais, le gouvernement envisage d’appliquer un coefficient de modulation pour les petites surfaces. De plus, afin de lutter contre les fraudes de certaines entreprises, d’autres modifications du DPE sont à l’étude.

CTendance : guides et comparatifs pour un habitat éco-responsable

Afin de vous aider à faire les meilleurs choix en matière d’économie d’énergie, CTendance vous propose plus de 400 guides et comparatifs. Tous traitant le DPE et l’amélioration de la performance énergétique des logements. Vous y trouverez notamment :

– Des conseils pratiques pour isoler correctement votre maison ou appartement ;

– Des informations sur les différents systèmes de chauffage existants et leurs performances énergétiques ;

À lire PER mineurs (nouveautés 2024) : tout ce qui a changé pour l’épargne retraite des enfants

– Ainsi que des astuces pour optimiser votre consommation d’eau et d’électricité.

En suivant les recommandations de CTendance, vous pourrez améliorer significativement la note DPE et la performance énergétique de votre logement. Ce qui permettra ainsi réaliser des économies sur vos factures.

En résumé

Améliorer la performance énergétique de votre bien immobilier est crucial pour respecter les nouvelles normes imposées par le gouvernement et pour vous permettre de continuer à louer votre propriété. En suivant les conseils de professionnels et en mettant en place des solutions adaptées, vous pouvez gagner facilement deux lettres sur votre DPE et réaliser des économies d’énergie conséquentes.