Impôts : les 3 échéances à retenir en février 2024

Ce mois de février, le calendrier fiscal est rythmé par une date unique, le 15 février, pour trois échéances distinctes.

C’est l’occasion de faire le point sur les démarches à effectuer concernant la mensualisation des taxes, les prélèvements de certains revenus et les modalités de paiement de l’impôt sur le revenu.

Mensualisation des taxes : étaler ses paiements en dix versements #

La mensualisation permet de répartir le montant de sa taxe d’habitation et de sa taxe foncière en dix versements mensuels, de janvier à octobre, avec un éventuel ajustement en novembre si nécessaire. Cette solution évite de devoir régler l’intégralité de ces impôts en une seule fois à l’automne après réception de son avis d’imposition.

Pour les contribuables ayant souscrit à cette option, les échéances de janvier et février sont récupérées sur les trois prochains mois. Ainsi, votre impôt annuel sera réparti de mars à octobre, avec un possible solde en novembre.

À lire Investissement futé (retraite 2024) : où placer l’argent pour sécuriser leur avenir ?

Prélèvement à la source des revenus fonciers : le dépôt mensuel du 15 février #

Le 15 février a également lieu le prélèvement mensuel du dépôt fiscal pour les propriétaires bailleurs percevant des revenus fonciers. Ce dispositif ressemble au prélèvement à la source, mais l’administration fiscale ne retient pas directement sa part sur les loyers que vous encaissez chaque mois. C’est pourquoi un dépôt mensuel est prélevé directement sur votre compte bancaire pour régulariser votre situation fiscale.

Qui est concerné par ce dépôt mensuel ?

Sont concernés par ce prélèvement les travailleurs indépendants, les exploitants agricoles, les professionnels libéraux, les commerçants, ainsi que les bénéficiaires de pensions alimentaires ou de revenus d’origine étrangère venant s’ajouter au prélèvement à la source sur leur salaire, retraite ou autres prestations.

Impôt sur le revenu : dépôt trimestriel pour les contribuables ayant choisi cette option #

Concernant l’impôt sur le revenu, certains contribuables ont fait le choix du paiement trimestriel. Le principe est similaire au dépôt mensuel évoqué plus haut, mais ces personnes versent leur impôt tous les trois mois, avec une possibilité de demande en septembre chaque année.

Pour ceux qui ont opté pour cette modalité de paiement, le premier versement trimestriel de 2024 sera également effectué le 15 février.

À lire PER mineurs (nouveautés 2024) : tout ce qui a changé pour l’épargne retraite des enfants

Comment bien gérer ces échéances ?

Afin de ne pas être pris au dépourvu par ces différentes échéances, il est important de bien noter dans son calendrier la date du 15 février et de veiller à avoir suffisamment de fonds disponibles sur son compte bancaire pour couvrir les prélèvements à venir.

De plus, il est toujours possible de modifier ses choix en matière de mensualisation ou de paiement trimestriel en prenant contact avec l’administration fiscale. Cela peut être utile si vous êtes confronté à des changements dans votre situation personnelle ou professionnelle qui peuvent avoir un impact sur vos impôts.

Le 15 février est une date clé du calendrier fiscal pour tous ceux qui ont choisi la mensualisation des taxes ou le dépôt trimestriel de l’impôt sur le revenu. Il est important d’être attentif à ces échéances et de s’assurer que l’on dispose des fonds nécessaires pour honorer ses engagements fiscaux. N’hésitez pas à prendre contact avec les services des impôts si vous avez besoin d’informations complémentaires ou de conseils personnalisés.