La néobanque BforBank change de cap : cette nouvelle offre pour attirer un public plus large

La néobanque BforBank change radicalement de cap et révèle sa nouvelle offre pour attirer un public bien plus large

BforBank : une refonte stratégique pour faire face à la concurrence #

Entre l’arrêt de l’offre bancaire simplifiée C-Zam de Carrefour, le retrait d’ING du marché français et la fin d’Orange Bank en 2023, même les plus grands acteurs n’ont pas toujours su s’adapter. Face à ce constat, BforBank, la filiale du groupe Crédit Agricole, a décidé de revoir ses ambitions.

Fondée en 2009, cette néobanque était initialement destinée à satisfaire la clientèle fortunée de sa maison mère. Toutefois, elle a progressivement élargi son audience en supprimant les conditions d’éligibilité à ses prestations.

Pour faire face à la concurrence, BforBank a donc opéré une transformation majeure de son offre afin de répondre aux attentes d’un public plus vaste. C’est dans cette optique que deux nouveaux forfaits ont été conçus : BforBASIC et BforZEN.

À lire Investissement futé (retraite 2024) : où placer l’argent pour sécuriser leur avenir ?

BforBASIC et BforZEN : des offres adaptées aux besoins des clients #

Les services essentiels de bourse en ligne sont intégrés dans la formule gratuite de BforBank. Compatible avec le compte individuel, joint ou commun, BforBASIC propose une carte Visa Classic (physique et virtuelle). Ainsi qu’un découvert autorisé de 300€, et une assurance clés/papiers. Pour les paiements, les détenteurs de cette offre disposent de limites respectives de 1500€ sur 30 jours glissants. Et de 500€ sur 7 jours glissants pour les retraits d’espèces avec la carte physique. Quant à la carte virtuelle, elle permet d’effectuer des paiements jusqu’à 500€ sur 30 jours glissants.

Le forfait BforZEN est plus premium. Il coûte donc 4€ par mois. Cette offre de BforBank inclut une carte Visa Premier (physique et virtuelle), un découvert autorisé de 1000€ ainsi qu’une assurance clés/papiers. En termes de paiements/retraits, BforZEN offre davantage de souplesse aux utilisateurs. En effet, il est possible d’effectuer des paiements allant jusqu’à 3000€ sur 30 jours glissants avec une carte physique. Et jusqu’à 1000€ sur 30 jours glissants avec une carte virtuelle. Par ailleurs, BforZEN est également plus avantageux pour les voyages à l’étranger. En effet, les paiements par carte sont gratuits jusqu’à 1000€ par mois hors zone Euro. De plus, l’offre intègre une assurance voyage.

BforBank : une approche centrée sur le côté humain et la relation client #

Malgré les avancées technologiques et l’intelligence artificielle au cours des derniers mois, BforBank n’a pas perdu de vue ce qui importe le plus. Soit l’interaction humaine. En effet, tout se passe en ligne avec cette néobanque. Cependant, elle met toutefois un point d’honneur à instaurer une relation privilégiée avec ses clients. Ainsi, lorsqu’ils en ont besoin, ces derniers peuvent joindre un conseiller par téléphone.

Des produits à forte valeur ajoutée pour fidéliser sa clientèle #

En plus des services de paiement, BforBank a souhaité se concentrer sur des produits clés pour ses clients. Elle propose ainsi un livret d’épargne qui offre actuellement 5% brut par an pendant 5 mois, dans la limite de 20 000€, avant de revenir au taux standard.

À lire PER mineurs (nouveautés 2024) : tout ce qui a changé pour l’épargne retraite des enfants

Grâce au réseau de sa maison-mère, le Crédit Agricole, BforBank est également en mesure de proposer d’autres produits utiles pour la vie quotidienne. Par exemple, elle donne accès à un crédit à la consommation permettant d’emprunter jusqu’à 75 000 € et offre également la possibilité d’assurer son téléphone portable – qu’il soit neuf ou non – via sa filiale Crédit Agricole Assurances.

Le marché bancaire ayant évolué et gagné en maturité, cette refonte stratégique témoigne de l’ambition de BforBank de s’imposer comme une véritable alternative face aux autres acteurs du secteur. En développant des offres compétitives et centrées sur les besoins de ses clients, elle entend bien concrétiser cette transformation et défendre sa place sur un marché toujours plus concurrentiel.