Voici les dates de versements des allocations chômages pour 2024

Le calendrier des allocations chômage est disponible pour 2024. Retenez les dates qui vous concernent. Les détails !

En ce début d’année, tous les bénéficiaires des aides financières de l’État attendent avec impatience la date de leur versement. Les Français éligibles aux allocations chômage peuvent se réjouir. Le calendrier du versement est déjà officiel.

Allocations chômages : Les dates à retenir pour recevoir à temps son aide #

Tous les ans, les chercheurs de travail attendent avec impatience la disponibilité du calendrier du versement des allocations chômages. Cette nouvelle année marque la nouvelle gérance de cette entité par France Travail. Cette décision vient de la loi plein emploi remplaçant ainsi Pôle emploi dès le 1er janvier 2024.

Selon les explications du ministère du Travail, cette nouvelle institution permet d’accompagner les demandeurs d’emploi à trouver facilement un travail. Il s’agit d’« un meilleur accompagnement à toutes les personnes qui ne sont pas capables de retrouver seules un emploi et renforcer l’accompagnement des entreprises dans leur processus de recrutement ».

À lire France Travail prend le relais de Pôle emploi : calendrier des allocations chômage 2024

Cela dit, cette nouvelle attribution ne change rien en ce qui concerne les modalités d’octroi des allocations chômages. D’ailleurs, à ce sujet, le calendrier du versement des allocations chômages d’aide et de retour à l’emploi (ARE) est déjà disponible pour les concernés.

Si vous êtes bénéficiaire des allocations chômages, on vous recommande de noter sur un agenda les dates importantes. Le versement de l’aide du mois de décembre 2023 est le 02 janvier 2024. Pour le mois de janvier 2024, ce sera le 1er février 2024. Le mois de février 2024 sera le 1er mars 2024. Le mois de mars 2024, ce sera le 02 avril, le mois d’avril sera le 2 mai 2024, et ainsi de suite jusqu’au mois de décembre 2024 sera pour le 02 janvier 2025.

N’oubliez pas de mettre à jour votre situation #

Ces dates de versement des allocations chômages varient d’une banque à l’autre. D’une manière générale, les bénéficiaires peuvent réceptionner l’aide après trois jours ouvrés. Les jours fériés et les week-ends ne comptent pas. Pour certaines institutions financières, ce délai peut même prendre cinq jours.

France Travail insiste désormais sur l’actualisation de votre situation. D’ailleurs, ce n’est pas une chose nouvelle. Puisque c’est la même procédure avec Pôle emploi. Il est obligatoire de renseigner ces informations. Le site du service public rappelle que « les personnes inscrites sur la liste des demandeurs d’emploi doivent impérativement actualiser leur situation, et ce, de façon mensuelle, auprès de France Travail ».

À lire « Prime d’activité : ce que vous devez savoir sur les dates de versement et nouveau montant en 2024 « 

En cas d’oubli de l’actualisation de la situation, le bénéficiaire risque un retard, voire une annulation de son paiement d’allocations chômages. D’ailleurs, en tant que demandeur d’emploi, il est indispensable de s’inscrire au préalable sur le site France Travail. Et la situation doit être renouvelée en fonction.

Quant au renouvellement de la situation, France Travail propose des dates limites qu’il est obligatoire de respecter. En principe, l’actualisation se fait en une période jusqu’à la date de clôture, généralement le 15 du mois à minuit.

Allocations chômages : Une interruption automatique en cas de non-conformité #

Avec les procédures simplifiées de l’actualisation de la situation, le non-respect de cette exigence mène à une interruption automatique des allocations chômages. Vous pouvez actualiser directement votre situation en allant sur le site France Travail dans votre espace personnel.

Si vous avez du temps libre, vous pouvez vous rendre dans les locaux où un conseiller vous accompagnera dans toutes les démarches pour ne pas perdre vos allocations chômages. Un numéro de téléphone vert est aussi disponible. Il suffit de composer le 3949.

À lire Réforme imminente (retraite en jeu) : pension de réversion et trimestres pour enfant sur la sellette