CAF : les plafonds de ressources et les montants des aides en 2024

Une aide de la CAF dont l’éligibilité tient compte des ressources sera revalorisée cette année. Il s’agit des allocations familiales.

En 2023, l’État revalorisera de nombreuses aides de la CAF et établira de nouvelles règles d’attribution pour elles. Cette allocation qui se base sur le nombre d’enfants fait partie de ces prestations reconfigurées. Découvrez les derniers changements sur les allocations familiales pour cette année !

CAF : une réforme à prendre en compte #

Le gouvernement attribue la plupart des aides de la CAF en fonction de la situation sociale et familiale du bénéficiaire. C’est pour cette raison que l’organisme en charge exige de la part des demandeurs une déclaration fiable sur leurs informations personnelles.

La CAF opte pour une démarche bien spécifique dans le calcul du montant de ses allocations. En effet, elle prend en compte les revenus, le nombre d’enfants, l’état de santé et encore beaucoup d’autres critères. Ces derniers jouent un rôle crucial dans l’identification des vulnérabilités au sein d’une famille spécifique.

À lire Nouveaux montants des aides de la CAF : ce qui change à partir du 1er avril

Cette année, la CAF voudrait bien contribuer au projet gouvernemental sur la réduction du taux de chômage en France. Un projet que les responsables ont annoncé en fin 2023, dont le principal outil est la favorisation du plein-emploi. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’on a mis en place l’organisme France Travail dès le 1er janvier 2024.

En parlant de réforme, la CAF a décidé de modifier certaines règles sur les allocations familiales. Cette aide est destinée aux familles modestes ou à bas revenu. Cependant, l’existence d’enfants au sein d’un foyer conditionne essentiellement son attribution. Depuis le début de cette nouvelle année, l’aspect financier a subi des modifications.

Nombre d’enfants, un critère de base #

Le calendrier des versements de l’aide « allocations familiales » est déjà consultable sur le site officiel de la CAF. Mais avant tout, sachez que seules les familles ayant plus de deux enfants peuvent en faire la demande. De plus, les enfants doivent être âgés de moins de 20 ans. Donc, si vous n’avez qu’un enfant, vous n’êtes pas éligible aux allocations familiales.

Cette fois-ci, la CAF a décidé de garder ces règles pour cette année 2024. En effet les réformes apportées concernent le plafond des ressources qui a connu une revalorisation de 5,3 %. Il n’est pas étonnant que cette aide doive subir une revalorisation chaque année.

À lire Conditions actualisées pour les aides au logement de la CAF : Ce qui change en 2024

Ainsi, il est important de préciser que ce sont les ressources N-2 qui sont prises en compte pour vérifier le plafond. Cette allocation de la CAF se base sur les ressources annuelles. Donc pour cette année, le calcul du montant de cette aide sera déduit des revenus de l’année 2022.

Le plafond de ressources pour deux enfants pris en charge va de 74 966 à 99 922 euros. Pour ces sommes, la CAF attribue une aide mensuelle entre 35,50 et 141,99 euros. Le calcul se fait par ordre décroissant. Donc plus votre revenu se trouve près de la limite, moins vous gagnez (ex : 141,99 euros pour les revenus inférieurs ou égaux à 74 966 euros).

CAF : Pour un foyer ayant plus de deux enfants #

Si vous prenez en charge trois enfants, le montant des allocations familiales augmentera. De ce fait, la CAF alloue une aide variant entre 80,98 et 323,91 euros. Néanmoins ce foyer doit avoir obtenu un revenu annuel entre 81 212 et 106 128 euros en 2022.

Les foyers avec quatre enfants ont un plafond de ressources fixé entre 87 458 et 112 414 euros. Ainsi, la CAF leur attribue une aide allant de 126,47 à 126,47 euros. Mais cette règle pourrait différencier dans les départements.

À lire CAF : Les profils les plus à risque de contrôle révélés