Comment se prémunir contre l’escroquerie au détournement de loyer : les conseils de l’État ?

Les tentatives de détournement de loyer sont de plus en plus fréquentes, notamment depuis la fin de l'année 2022. Parmi ces arnaques, on retrouve celle du divertissement de loyer.

Une escroquerie en pleine expansion depuis fin 2022 #

Comme le souligne Cybermalveillance.gouv.fr dans un article dédié, cette fraude a particulièrement explosé depuis fin 2022. Cette escroquerie vise à tromper un locataire afin de détourner in fine le paiement de son loyer.

Le modus operandi des escrocs : usurpation d’identité et changement de coordonnées bancaires #

Concrètement, un locataire reçoit un message qu’il pense provenir de son propriétaire ou de son bailleur. Le message en question peut annoncer un problème de paiement ou encore un changement de coordonnées bancaires qui empêcherait le bon règlement du loyer. Suite à ce souci, le locataire est invité à rectifier la situation et à résoudre le problème, le plus souvent en fournissant ses coordonnées bancaires.

Une autre possibilité, comme le souligne Cybermalveillance.gouv.fr, est que le locataire soit invité à régler le loyer à l’aide de cartes prépayées disponibles chez les buralistes. Quel que soit le moyen de paiement et le prétexte derrière, il s’agit d’une tentative d’escroquerie visant à extorquer de l’argent, à l’instar de certaines autres.

À lire « Prime d’activité : ce que vous devez savoir sur les dates de versement et nouveau montant en 2024 « 

Les conseils du gouvernement pour se protéger contre ce type d’arnaque #

Après avoir observé des vagues de courriels faux et frauduleux soi-disant envoyés par des propriétaires ou des bailleurs, Cybermalveillance.gouv.fr a établi une liste de recommandations pour les internautes afin de faire face à ce type d’escroquerie. En cas de réception d’un message similaire, que ce soit par e-mail, courrier ou autre, le premier réflexe doit être la prudence.

Si l’on doute de l’authenticité du message, il est préférable de contacter directement son propriétaire ou bailleur comme on le fait habituellement et non pas via le message en question. Les escrocs pourraient en effet usurper l’identité de votre interlocuteur et ainsi entretenir l’arnaque.

Enfin, pensez également à signaler ce type de courriel sur le site Signal Spam appartenant au ministère de l’Intérieur, même si vous n’êtes pas tombé dans le piège. Cette démarche permet de faire remonter l’information aux autorités compétentes et de contribuer à lutter efficacement contre ces arnaques en ligne.

Restez vigilants face aux communications inhabituelles concernant le paiement de votre loyer

Pour éviter de tomber dans le piège du détournement de loyer, il est essentiel de rester vigilant et attentif à toute communication inhabituelle concernant le paiement de votre loyer. Un changement de coordonnées bancaires ou un problème de paiement doit toujours être vérifié auprès de votre propriétaire ou bailleur avant de procéder à un virement ou à l’achat de cartes prépayées.

À lire Investissement futé (retraite 2024) : où placer l’argent pour sécuriser leur avenir ?

Évitez de partager vos informations bancaires par e-mail ou téléphone

Il est également important de ne jamais partager vos informations bancaires par e-mail ou par téléphone. Si vous devez effectuer un changement de coordonnées bancaires pour le paiement de votre loyer, faites-le directement auprès de votre propriétaire ou bailleur et demandez une confirmation écrite des nouvelles données.

En cas de doute, contactez les autorités compétentes

Si vous suspectez une tentative d’escroquerie au détournement de loyer, n’hésitez pas à contacter les autorités compétentes et à signaler l’événement sur Signal Spam. En étant vigilant et en suivant les recommandations du gouvernement, vous pouvez contribuer à la lutte contre ces arnaques et protéger efficacement vos finances personnelles.