Mains et pieds froids : un signe d’anémie ferriprive ?

Vous avez souvent les mains ou les pieds froids ? Il est possible que cela soit un signe d'anémie ferriprive.

Vous avez souvent les mains ou les pieds froids, même lorsque vous êtes bien couvert ? Il est possible que cela soit un signe de faible teneur en fer dans votre corps. Des valeurs insuffisantes en fer peuvent effectivement entraîner le développement de l’actionnement-anémie ferriprive. Et celle-ci se manifeste par une mauvaise circulation sanguine dans tout le corps.

L’anémie ferriprive et ses symptômes #

Les personnes souffrant d’anémie ne possèdent pas suffisamment de globules rouges pour distribuer l’oxygène nécessaire aux tissus du corps, comme l’explique le Dr Vikash Modi d’Examiner Live. Les principaux symptômes comprennent fatigue, maux de tête, palpitations, peau sèche, irritabilité et pâleur. Dans certains cas, l’anémie peut être le résultat d’une maladie sous-jacente, d’un traitement médical, d’une perte de sang due aux menstruations ou à la grossesse.

Valeurs normales de fer dans le sang #

Si les taux de fer sont inférieurs à ces valeurs, on considère être en carence en fer. Soit 14 grammes par décilitre de sang (g/dl) chez les nouveau-nés, 13 g/dl chez les hommes adultes, 12 g/dl chez les femmes adultes. Et 10,5 g/dl chez les femmes enceintes à partir du deuxième trimestre de grossesse.

À lire Urgence pour retraités (Agirc-Arrco) : La raison impérieuse de consulter votre espace personnel

Causes possibles d’anémie ferriprive #

Le régime alimentaire peut également être responsable de cette carence en fer. Notamment chez les végétariens et végétaliens qui ne consomment pas de viande ni de produits laitiers. Selon le site Ameli.fr, il est possible de répondre aux besoins nutritionnels requis pour une bonne santé en consommant des aliments riches en fer tels que le foie, la viande, le poisson, les fruits de mer, les légumineuses, les noix, les céréales, les jaunes d’œuf et les légumes verts.

Comment prévenir et traiter l’anémie ferriprive #

Pour prévenir ou traiter l’anémie due à une carence en fer, adopter un régime alimentaire équilibré et riche en sources de fer est primordial. Un médecin peut également vous prescrire des suppléments en fer dans certains cas. En parallèle, adoptez donc un mode de vie sain avec une activité physique régulière et un bon sommeil.

L’importance de consulter un professionnel de santé

Si vous présentez des symptômes d’anémie ferriprive, il faut consulter un professionnel de santé pour obtenir un diagnostic précis. Ce dernier vous prescrira un traitement adapté à vos besoins individuels. L’autodiagnostic et l’automédication sans avis médical peuvent entraîner des complications et aggraver votre état de santé.

Anémie et grossesse

Les femmes enceintes sont particulièrement à risque. En effet, elles ont plus de chances de développer une anémie ferriprive. Et ce, en raison de la demande accrue en fer de l’organisme pendant la grossesse. Et ce, dès le deuxième trimestre. Il faut donc suivre les conseils d’un professionnel de santé pour maintenir des niveaux adéquats de fer et assurer une grossesse saine.

À lire Pierre-Ambroise Bosse dit adieu aux pistes à 7 mois des JO de Paris

En définitive, avoir constamment les mains ou les pieds froids peut être un indicateur d’anémie liée à une carence en fer. Si vous présentez des symptômes similaires, n’hésitez pas à consulter un médecin afin de déterminer la cause sous-jacente. Adoptez également un régime alimentaire équilibré riche en sources de fer pour prévenir cette affection. Une surveillance attentive de votre état de santé et l’adoption d’habitudes saines sont essentielles pour garantir votre bien-être général.