Allocation rentrée (plafonds 2024) : les limites à ne pas franchir pour bénéficier de l’aide cette année

La période de la rentrée scolaire est souvent synonyme de dépenses importantes pour les familles.

Pour les soutenir, l’État offre une aide financière nommée « allocation rentrée ». Découvrez ici les seuils de ressources applicables en 2024 et comment bénéficier de cette allocation.

Allocation rentrée : c’est quoi exactement ? #

L’allocation rentrée est une aide versée aux familles aux revenus modestes ayant au moins un enfant âgé de 6 à 18 ans inscrit à l’école. Elle a pour but d’alléger les frais liés à la rentrée des classes. Les montants attribués varient selon l’âge des enfants concernés.

Les montants de l’allocation rentrée en 2023

Pour rappel, en 2023, les montants étaient de €398.09 pour les enfants âgés de 6 à 10 ans, €420.06 pour ceux de 11 à 14 ans et €434.60 pour les jeunes de 15 à 18 ans.

À lire Réforme imminente (retraite en jeu) : pension de réversion et trimestres pour enfant sur la sellette

Les plafonds de revenus pour percevoir l’allocation rentrée en 2024 #

Pour être éligible à cette aide en 2024, il faut répondre à certaines conditions. Notamment, le revenu annuel de 2022 ne doit pas dépasser un seuil déterminé par la Caisse d’Allocations Familiales (CAF).

Les seuils applicables en 2024

Pour les familles ayant un enfant à charge, le revenu annuel de 2022 ne doit pas être supérieur à €27,141. Les foyers avec deux ou trois enfants à charge doivent respectivement avoir des revenus inférieurs à €33,404 et €39,667.

Une allocation différentielle peut être versée si vos revenus sont légèrement supérieurs à ces plafonds, elle se calcule alors en fonction de votre situation.

Comment bénéficier de l’allocation rentrée ? #

Les démarches pour obtenir cette aide varient selon l’âge de vos enfants. Pour les parents d’enfants âgés de 6 à 15 ans au 31 décembre de l’année scolaire concernée, aucune démarche n’est nécessaire. L’allocation est automatiquement versée si vous remplissez les conditions.

À lire Astuces infaillibles (sauvetage retraite) : boostez le montant de votre pension dès maintenant

Pour les enfants de 16 à 18 ans

Concernant les jeunes de 16 à 18 ans, il faut fournir une attestation de scolarité ou d’apprentissage au sein de votre espace personnel sur le site de la CAF. Une fois cette étape réalisée, l’aide sera versée dans les mêmes conditions que pour les plus jeunes.

Allocation rentrée : quelles sont les dates de versement ? #

Le versement de l’allocation rentrée intervient généralement à la fin du mois d’août. En 2023, elle a été versée le 17 août.

Date prévisionnelle pour 2024

Bien que la date exacte de versement pour l’année 2024 n’ait pas encore été communiquée, il est fort probable qu’elle se situe également autour de la mi-août.

Allocation rentrée et situation particulière #

Dans certains cas, des problèmes peuvent survenir dans le calcul ou le versement de l’allocation. Si vous rencontrez des difficultés ou avez besoin de plus d’informations, n’hésitez pas à contacter la CAF dont vous dépendez, soit par téléphone, soit via leur site internet.

À lire Retraite Agirc-Arrco : voici la revalorisation de votre pension (étapes clés)

L’allocation rentrée en cas de garde alternée

En cas de garde alternée, il est possible que les deux parents perçoivent une part de l’allocation rentrée. La CAF procède alors au partage en fonction de la situation de chaque parent.

Les démarches en cas de non-versement

Si vous remplissez les conditions pour bénéficier de l’allocation rentrée mais ne la percevez pas, prenez contact rapidement avec la CAF. Ils vérifieront votre situation et vous accompagneront dans les éventuelles démarches nécessaires.

Pour conclure, l’allocation rentrée offre un soutien financier précieux à de nombreuses familles chaque année. Renseignez-vous bien sur les conditions et plafonds applicables en 2024 pour ne pas manquer cette aide lors de la rentrée scolaire !