Evolution des pensions de retraite complémentaire avec les taux de CSG au 1er mars 2024

Suite à la récente mise à jour du taux de la Contribution Sociale Généralisée (CSG) du 1er janvier 2024, le montant des pensions de retraite complémentaire sera ajusté à partir du 1er mars 2024.

Modification du montant de la pension complémentaire à partir du 1er mars 2024 #

En effet, selon les revenus des retraités, cette modification entraînera une augmentation ou une diminution du montant des pensions en fonction des quatre taux de la CSG appliqués aux ressources. Ainsi, certaines personnes verront leur pension complémentaire évoluer dès le mois de mars.

Exonération et différentes tranches d’imposition pour les revenus imposables #

Les pensions sont calculées sur la base du Revenu Fiscal de Référence (RFR), qui varie en fonction des multiples tranches d’imposition. On distingue ainsi :

L’exemption complète : elle est prévue pour les RFR inférieurs à €12,230, €15,495, €18,760, €22,026, et €25,291, puis augmente de €3,265.

À lire Retraites, pension de réversion, CSG : les changements à connaître absolument en 2024

Taux de la CSG pour les autres tranches d’imposition

En ce qui concerne les tranches supérieures d’imposition, trois taux de la CSG peuvent être appliqués aux retraités concernés :

Un taux de 3,8% est prélevé sur les revenus imposables compris entre €12,231 et €15,988; entre €15,496 et €20,257; entre €18.761 et €24.525; entre €22.027 et €28.795; entre €25.292 et €33.000; puis augmente de €4,269.

Un taux de 6,6% concerne les RFR situés entre €15,989 et €24,812 ;entre €20,258 et €31,435 ; entre €24,526 et €38,059 ; entre €28,796 et €44,682 ; entre 33,001 et €51,305 ; et augmente ensuite de €6,623.

– Enfin, un taux de 8,3 % s’applique aux RFR supérieurs à €24,812 ; €31,435 ; €38,059 ; €44,682 ; €51,305, chaque tranche augmentant de €6,623.

À lire Retraite et épargne : Les meilleures stratégies pour sécuriser son avenir

Impact sur les retraites complémentaires Agirc-Arrco #

Les nouveaux taux de la CSG auront donc un impact sur le montant des pensions versées par l’Agirc-Arrco pour la retraite complémentaire. Certains retraités verront ainsi leur pension augmenter, tandis que d’autres subiront une baisse en fonction des seuils présentés ci-dessus. Le but principal de ces ajustements est d’assurer une meilleure répartition des ressources et une prise en compte plus juste des différents niveaux de revenus des retraités.

Vers un suivi régulier des taux de CSG appliqués aux pensions de retraite complémentaire #

Cette évolution des taux appliqués aux pensions de retraite complémentaire s’inscrit dans le cadre d’une politique visant à assurer un suivi rigoureux et régulier des revenus des retraités, afin de garantir une meilleure équité entre les différentes tranches de revenus. Ainsi, il est probable que des mises à jour successives surviennent au cours des prochaines années, en fonction de l’évolution du contexte économique et social.

Conseils pour se préparer et anticiper cette évolution des pensions complémentaires #

Face à ces changements qui peuvent affecter leur budget, les retraités sont invités à :

– Prêter attention aux courriers et informations diffusées par l’Agirc-Arrco concernant les modifications relatives à la CSG et à leurs impacts sur leur pension complémentaire.
– Évaluer si leur niveau de revenu les rend éligibles ou non à une exonération totale, partielle ou une hausse de leur taux de CSG.
– Mettre à jour leurs données fiscales si nécessaire auprès des services compétents (impôts).
– S’informer sur les dispositifs mis en place pour soutenir les retraités ayant subi une baisse de leur pension complémentaire suite à cette évolution.

À lire Guy Roux dévoile le montant de sa retraite lors d’une émission télévisée

En somme, cette mise à jour des taux de la CSG au 1er mars 2024 impactera les pensions de retraite en fonction des différents niveaux de revenus. Les retraités sont donc incités à être vigilants et à suivre les conseils délivrés pour bien gérer cette transition.

Étiquettes