Changements à venir pour les pensions complémentaires Agirc-Arrco en mars

En mars, le montant de votre retraite complémentaire peut diminuer ou augmenter.

Réajustement des taux de CSG #

Après la revalorisation de vos pensions de base, effective dès le versement de février, attendez-vous à du nouveau lors du paiement des retraites complémentaires en mars. En effet, chaque année, l’administration fiscale calcule votre taux de CSG au 1er janvier. Il existe 4 taux : 0%, 3,6%, 6,6% et 8,3%. Une variation de catégories d’une année sur l’autre est possible, avec une augmentation ou une diminution de vos cotisations sociales qui entraîne alors une hausse ou une baisse de la pension complémentaire.

Mise à jour des données par Agirc-Arrco #

Si le taux de CSG est applicable depuis le 1er janvier, Agirc-Arrco, qui gère les retraites complémentaires du secteur privé, ne l’a pas encore pris en compte. Cette mise à jour sera effectuée à partir du 1er mars, date du prochain versement des pensions. Si vous avez eu des revenus supplémentaires ou un changement de composition du foyer durant l’année passée, alors votre taux de CSG pour 2024, calculé sur la base de votre revenu fiscal de référence (RFR) pour 2023, portant sur vos revenus de 2022, peut augmenter.

Adaptation des prélèvements

Concernant la pension complémentaire, les prélèvements à la nouvelle CSG pour les mois de janvier, février et mars seront adaptés. Mécaniquement, votre retraite complémentaire augmentera puisque les cotisations sociales seront moins élevées. En outre, en février, vous recevrez un paiement d’Agirc-Arrco remboursant les éventuels trop-perçus effectués sur les pensions durant les mois de janvier et février.

À lire Malus Agirc-Arrco : Qui gagne et qui perd dans la réforme des retraites ?

Comment connaître son taux de CSG ? #

Pour savoir quel taux de CSG s’applique à vous, il est nécessaire de consulter votre revenu fiscal de référence (RFR), qui se trouve sur votre avis d’imposition pour 2023. Il doit être inférieur à celui indiqué dans la colonne 0%. Notez qu’ils ont été révisés à la hausse, de 5,3% pour suivre l’inflation. Ainsi, pour des ressources identiques, vous pourriez changer de catégorie et être soumis à un taux de CSG inférieur.

Suivi personnalisé

N’oubliez pas de vérifier régulièrement votre situation et de signaler tout changement pouvant impacter le montant des cotisations au cours de l’année. Tout cela contribue à une gestion efficace de vos versements et à la bonne estimation de votre pension complémentaire Agirc-Arrco.

Évolution du contexte économique et social #

Ces changements de taux de CSG sont à prendre en compte dans un contexte économique et social en constante évolution. La revalorisation des pensions de base, les fluctuations du marché du travail et la situation sanitaire peuvent tous avoir des répercussions sur les montants prélevés et versés au titre des retraites complémentaires.

Échanges entre actifs et retraités

L’équilibre entre les cotisations des actifs et les pensions des retraités est essentiel pour le bon fonctionnement du système de retraite Agirc-Arrco. Les ajustements et mises à jour réguliers permettent d’assurer cet équilibre tout en s’adaptant aux besoins spécifiques des différentes catégories socioprofessionnelles et de garantir les versements de chacun.

À lire Retraite Agirc-Arrco : voici la revalorisation de votre pension (étapes clés)

Pour anticiper les variations de votre pension complémentaire Agirc-Arrco en mars, il est important de vous tenir informé des modifications apportées aux taux de CSG et d’être attentif au calendrier de mise en œuvre. Enfin, pensez à consulter régulièrement votre avis d’imposition et votre situation personnelle afin d’adapter au mieux vos cotisations sociales et vos dépenses futures.