Réforme imminente (retraite en jeu) : pension de réversion et trimestres pour enfant sur la sellette

Le gouvernement a demandé au Conseil d'Orientation des Retraites (COR) de travailler sur une refonte des dispositifs liés aux pensions de réversion et aux trimestres accordés pour les enfants.

Cette question avait été laissée de côté lors du débat sur la réforme des retraites en 2023.

Adapter les droits familiaux et conjugaux #

Avant de prendre une décision sur une éventuelle transformation de ces régimes, le gouvernement souhaite que le COR étudie l’adaptation des droits familiaux et conjugaux en matière de retraite. L’enjeu est d’harmoniser les différents dispositifs et d’envisager de nouvelles règles plus adaptées à la situation actuelle.

Quid des droits accordés aux mères ?

Les mères bénéficient notamment de trimestres gratuits pour la naissance et l’éducation de leurs enfants, ce qui leur permet de partir en retraite plus tôt sans subir de décote. Cependant, il a été constaté que la moyenne d’emploi des femmes chute sensiblement après trois enfants. Le COR envisage donc de leur accorder davantage de trimestres à partir du troisième enfant.

À lire Retraite et épargne : Les meilleures stratégies pour sécuriser son avenir

Une autre possibilité serait de ne pas octroyer de trimestres pour les naissances mais d’augmenter plutôt les pensions, ce qui tiendrait mieux compte des effets des enfants sur la carrière des femmes, selon les documents du COR.

Nouvelles règles pour les parents ayant plus de trois enfants #

Ces nouvelles méthodes de calcul pourraient être combinées avec un autre dispositif, celui de la majoration de pension pour les parents ayant plus de trois enfants. Plusieurs possibilités sont étudiées par le COR :

  1. Restreindre cette augmentation uniquement aux parents qui ont connu des interruptions de carrière.
  2. Introduire des conditions de revenus.
  3. Ajuster le taux d’augmentation en fonction du nombre d’enfants.

Cela permettrait aux parents qui ne travaillent plus en raison de l’éducation de leurs enfants d’être toujours considérés comme employés sous certaines conditions.

Vers une présentation des propositions au gouvernement

Le Conseil d’Orientation des Retraites va maintenant se concentrer sur ces différentes propositions et les quantifier avant de les présenter au gouvernement d’ici la fin de l’année. La refonte de ces régimes pourrait donc être imminente si le gouvernement décide de suivre les recommandations du COR.

À lire Guy Roux dévoile le montant de sa retraite lors d’une émission télévisée

La possible révision de la pension de réversion #

L’autre enjeu concerne la pension de réversion, c’est-à-dire la part de retraite du défunt versée à son conjoint survivant. Des ajustements pourraient être également envisagés pour ce dispositif afin de mieux tenir compte des situations spécifiques, comme celles des ex-conjoints.

Il reste encore plusieurs points importants à examiner et débattre avant que des décisions soient prises. Mais cette réforme pourrait avoir des conséquences significatives sur le montant des pensions et les conditions de départ à la retraite pour de nombreux parents et couples.

Les mois à venir seront donc décisifs dans le processus de transformation progressive du système de retraite français, avec un éventuel ajustement des dispositifs liés aux pensions de réversion et aux trimestres accordés pour les enfants. Chaque citoyen devra rester attentif aux décisions gouvernementales pour bien anticiper ses droits et la planification de son départ en retraite.