La 2ème pension de retraite : ces conditions à respecter pour y avoir droit dès aujourd’hui

Depuis le 1er septembre et la mise en place des nouvelles réformes, il est possible pour certains retraités de cumuler deux pensions de retraite.

Cette possibilité s’adresse aux personnes déjà à la retraite mais qui continuent d’exercer une activité professionnelle. Dans cet article, nous allons aborder les conditions à respecter pour bénéficier de cette seconde pension de retraite.

Qui peut prétendre à une seconde pension de retraite ? #

Le cumul de l’emploi et de la retraite a pour objectif de venir en aide aux retraités percevant une pension modeste. Pour être éligible à cette seconde pension de retraite, il faut répondre à une liste spécifique de critères permettant d’associer sa pension de retraite et ses revenus professionnels.

Il est nécessaire d’avoir atteint l’âge de la retraite

Pour cumuler une pension de retraite et une activité professionnelle, il faut avoir atteint l’âge légal de la retraite, ou avoir atteint l’âge du taux plein automatique. Il est important de noter que si vous êtes travailleur indépendant ou exercez dans une profession libérale, vous n’êtes pas soumis au délai d’attente exigé avant de reprendre votre activité, contrairement aux salariés reprenant leur activité professionnelle avec leur dernier employeur.

À lire Retraite et épargne : Les meilleures stratégies pour sécuriser son avenir

Liquider toutes ses pensions de retraite de base et complémentaire

Avant de pouvoir prétendre à une deuxième pension, il est impératif d’avoir liquidé l’ensemble de ses pensions de retraite de base et complémentaire. Cela signifie que vous devez avoir demandé la mise en paiement de ces prestations auprès des institutions qui les gèrent.

Comment obtenir sa deuxième pension de retraite ? #

Pour percevoir votre seconde pension de retraite, vous devez effectuer une demande de liquidation auprès de votre caisse de retraite. La deuxième pension sera alors calculée, liquidée et versée de la même manière que la première pension de retraite.

Prise en compte des périodes de cotisation depuis le 1er janvier 2023

Pour le calcul de cette seconde pension, les périodes de contribution de l’assuré dans le cadre de son activité professionnelle à partir du 1er janvier 2023 sont prises en considération. Pour les travailleurs indépendants, le salaire utilisé comme base de calcul pour cette nouvelle pension est le revenu annuel de l’année au cours de laquelle cette deuxième pension prend effet.

Attention aux plafonds de cumul #

Si vous souhaitez bénéficier d’une seconde pension de retraite tout en continuant à travailler, il est important d’être attentif aux plafonds de cumul. En effet, la somme de vos revenus professionnels et de vos pensions de retraite ne doit pas dépasser un certain montant, déterminé en fonction de votre situation.

À lire Guy Roux dévoile le montant de sa retraite lors d’une émission télévisée

Les plafonds varient selon l’âge

Pour les retraités ayant atteint l’âge légal de la retraite mais n’étant pas encore au taux plein automatique, le cumul des revenus professionnels et des pensions ne doit pas dépasser le dernier salaire perçu avant la cessation d’activité. Pour les retraités ayant atteint l’âge du taux plein automatique, aucun plafond de cumul n’est imposé.

La possibilité de cumuler une deuxième pension de retraite permet à des retraités percevant une pension modeste de compléter leurs revenus grâce à une activité professionnelle. Néanmoins, pour en bénéficier, il est nécessaire de respecter certaines conditions telles que l’âge de départ à la retraite, la liquidation de ses pensions de base et complémentaire, et être attentif aux plafonds de cumul selon sa situation. Enfin, n’oubliez pas de faire votre demande de liquidation auprès de votre caisse de retraite pour percevoir cette deuxième pension.