Comment calculer votre âge de départ à la retraite ?

Se préparer pour la retraite est une étape importante dans la vie. Connaître l'âge de départ à la retraite est crucial pour planifier ses finances et organiser sa future vie après le travail.

Cet article vous expliquera comment calculer votre âge de départ à la retraite, en tenant compte de différents facteurs tels que l’année de naissance, la durée de cotisation et les particularités propres à chaque régime.

Comprendre le système de retraite #

L’âge de départ à la retraite varie selon les pays et dépend notamment des règles fixées par les pouvoirs publics. Pour bien calculer votre âge de départ à la retraite, il est important de comprendre les régimes auxquels vous êtes soumis : Retraite de base, complémentaire, professionnelle ou individuelle.

Retraite de base

C’est le premier pilier du système de retraite français. Il s’agit d’une pension versée par les caisses de sécurité sociale qui dépend directement de votre carrière.

À lire « Retraite : tout savoir sur la hausse majeure de la valeur du point Agirc-Arrco « 

Retraite complémentaire

Elle vient s’ajouter à la retraite de base et couvre une partie importante de vos revenus après votre départ à la retraite. Elle est gérée par des organismes spécifiques comme AGIRC-ARRCO.

Retraite supplémentaire et individuelle

Il s’agit de contrats d’épargne retraite que vous pouvez souscrire volontairement, en plus des dispositifs obligatoires. Ils permettent de compléter votre pension globale en fonction de vos besoins personnels.

Critères pour calculer votre âge de départ à la retraite #

Différents facteurs entrent en jeu pour déterminer l’âge légal auquel vous pourrez prétendre à la retraite.

Votre année de naissance

Le principal critère pour calculer votre âge de départ à la retraite est votre année de naissance. La loi française prévoit un âge légal minimum et différent selon les générations :

À lire 10 idées pour augmenter facilement le montant de votre pension de retraite et vivre confortablement

  • Né(e) entre 1949 et 1952 : 60 ans
  • Né(e) entre 1953 et 1955 : 61 ans
  • Né(e) après 1957 : 62 ans

La durée de cotisation nécessaire

En plus de l’âge légal minimum, il faut également prendre en compte le nombre de trimestres de cotisation requis pour bénéficier d’une retraite à taux plein. Cela correspond au nombre de trimestres validés tout au long de votre carrière (travail salarié, indemnisations chômage, maladie, maternité…). Ce nombre varie lui aussi en fonction de votre année de naissance :

  • Né(e) avant 1951 : 150 trimestres
  • Né(e) entre 1951 et 1955 : De 156 à 166 trimestres
  • Né(e) après 1973 : 172 trimestres

Comment calculer votre âge de départ à la retraite ? #

Comme nous l’avons vu, plusieurs éléments doivent être pris en compte pour calculer votre âge de départ à la retraite. Voici les différentes étapes pour effectuer ce calcul.

1. Vérifiez votre âge légal minimum

En fonction de votre année de naissance, déterminez l’âge à partir duquel vous pouvez prétendre à la retraite.

2. Calculez votre durée d’assurance totale

Relevez le nombre total de trimestres cotisés ou validés au cours de votre carrière, y compris les périodes de chômage, maladie, maternité, etc.

À lire 10 manières d’augmenter le montant de votre pension de retraite pour mieux vivre

3. Comparez avec la durée requise pour bénéficier d’une retraite à taux plein

Selon votre année de naissance et le nombre de trimestres que vous avez validés, déterminez si vous êtes éligible ou non à une pension de retraite à taux plein dès l’âge légal minimum.

4. Estimez votre date de départ

Munis de toutes ces informations, vous pourrez alors estimer votre date de départ à la retraite et l’inscrire dans votre propre planification financière et personnelle.

Il est important de garder à l’esprit que pour calculer votre âge de départ à la retraite, les situations individuelles diffèrent et peuvent être soumises à des conditions spécifiques (handicap, travailleur indépendant). N’hésitez donc pas à consulter un conseiller en gestion de patrimoine ou à contacter directement votre caisse de retraite pour obtenir des informations personnalisées.